Comment les publicités changent en fonction de vos émoticônes

Les émoticônes que vous publiez sur Twitter sont utilisés par les annonceurs
Les émoticônes que vous publiez sur Twitter sont utilisés par les annonceurs - © MIGUEL MEDINA - AFP

Les publicités ciblées en fonction des sites web que vous visitez, on connaît déjà. Mais les annonceurs peuvent également diffuser des publicités en fonction des émoticônes que vous utilisez. C’est ce qui est autorisé sur Twitter depuis 2016.

Si vous tweetez un message avec une émoticône pizza ou hamburger, vous aurez beaucoup plus de chance de voir une annonce pour un service de livraison de nourriture dans les minutes qui suivent.

Même chose si vous postez un émoji en lien avec le football ou le tennis, vous verrez sûrement apparaître une publicité vous proposant des articles de sport.

Une publicité adaptée à votre humeur

Les marques utilisent déjà votre localisation, les sites web que vous visitez et vos recherches Google. Dorénavant, elles pourront analyser vos émojis pour diffuser une publicité adaptée à votre humeur. Une mine d’or pour les publicitaires.

Toutefois, certains émojis sont difficiles à interpréter. Face à un émoji « neutre », les annonceurs utilisent alors une intelligence artificielle pour analyser le contexte dans lequel le message a été posté.

Selon les annonceurs, cibler la publicité à ce point est bénéfique pour les marques, mais aussi pour les internautes, puisqu’ils ne verront que des publicités qui les intéressent.

Certaines marques surfent sur cette pratique. En 2017, le constructeur automobile Toyota a lancé une campagne publicitaire avec 83 versions différentes d’une même publicité. Chacune de ces 83 vidéos était basée sur une humeur spécifique.

Cela peut induire certaines craintes chez les défenseurs de la vie privée. En effet, tous les utilisateurs ne sont pas au courant de l’utilisation massive de leurs données par les annonceurs. Et peu d’entre eux savent que leurs émojis peuvent être analysés pour leur proposer une publicité ultra-ciblée.

 

Retrouvez les productions de VEWS sur la page Facebook du projet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK