Comment Astérix a-t-il pu vaincre Coronavirus... il y a 3 ans?

Comment Astérix a-t-il pu vaincre Coronavirus... il y a 3 ans?
Comment Astérix a-t-il pu vaincre Coronavirus... il y a 3 ans? - © Tous droits réservés

Didier Conrad et Jean-Yves Ferri, les repreneurs de la série des "Astérix", sont-ils des visionnaires? Dans "Astérix et la Transitalique" Astérix et Obélix participent à la course de chars organisée par le sénateur romain Lactus Bifidus à travers la péninsule pour redorer son blason

Et ils vont devoir affronter un concurrent redoutable: le mystérieux champion Coronavirus ....dont le visage est caché par un masque doré!

Des dons divinatoires? Un trucage? Rien de tout ça.En fait, la confusion est un peu de la faute des médias qui en décembre 2019 ont commencé à parler du "nouveau coronavirus" ou du "coronavirus asiatique"... avant de simplifier, vu l'abondance des articles, en "coronavirus". Mais des coronavirus, il y en a de nombreux types, une quarantaine au moins, et on les connaît depuis longtemps! C'est ce qui explique qu'on trouve depuis longtemps sur le marché des produits efficaces dans la lutte contre les coronavirus connus

Parmi cette multitude de coronavirus, sept types peuvent infecter l'homme. L'un d'eux est le "SRAS" (syndrome respiratoire aigu sévère), apparu pour la première fois en Chine en novembre 2002, et qui a provoqué une épidémie en mai 2003. Son taux de mortalité était énorme (9,6%), mais sa dispersion avait été moindre:  au niveau mondial le SRAS aura fait 8098 malades et 774 décès entre novembre 2002 et juillet 2003.


►►► Lire aussi: coronavirus: mortalité, symptômes, transmission, traitements, incubation, vaccin, le vrai du faux


On sait que les auteurs d'Astérix sont toujours à la recherche de noms en "um" et en "us" pour les Romains, ce qui explique cet emprunt médical... et le masque associé. Quant à avoir associé le virus à l'Italie, là, il y a une part de chance, de hasard, ou de fatalité, c'est selon !

Sujet de Dominique Dussein dans le JT 13h de ce jeudi 19 octobre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK