Combien la RTBF coûte-t-elle à chaque ménage francophone ?

La question nous était posée par un auditeur/téléspectateur de Déclic. " Comment la RTBF est-elle financée, combien coûte-t-elle à chaque citoyen ? ". Pour pouvoir faire des comparaisons, nous sommes partis d’une estimation du nombre de ménages en Fédération Wallonie Bruxelles, soit 2.144.000 ménages belges francophones.

Que reçoit la RTBF, comme argent public ?

L’information est accessible en ligne de manière transparente dans le rapport annuel de la RTBF. En 2020, l’entreprise audiovisuelle de service public a reçu 269,1 millions € de dotation, 10,5 millions € pour le payement des pensions de son personnel statutaire et 8,7 millions € d’un bonus lié à ses efforts de rigueur budgétaire. Ce qui nous amène à un total de 288,3 millions €.

 

1 images
Rapport annuel de la RTBF © RTBF

Par ménage francophone, ça fait combien ?

Une simple division permet d’arriver à ce chiffre : 134€ par an et par ménage, soit 11€ par mois. Attention : il s’agit d’un exercice très théorique. Dans les faits, il n’y a plus, en Belgique, de redevance fixe par ménage pour l’audiovisuel public. La dotation de la RTBF émane du budget général de la Fédération Wallonie-Bruxelles constitué sur base des impôts sur le revenu, de la TVA… donc tout le monde n’y contribue pas de la même manière.

Est-ce que c’est cher ?

Chacun se fera son opinion mais il est toujours utile de faire quelques comparaisons. Par exemple, l’abonnement " standard " de Netflix (qui offre, comme la RTBF, la HD et la possibilité de regarder les vidéos sur plusieurs écrans simultanément) est à 12€. Si on compare avec l’abonnement à un quotidien d’information, la gamme des prix mensuels va de 9€ à 28€, en considérant juste les offres numériques des quotidiens francophones belges.

Et par rapport à d’autres services publics ?

Comparons à nos voisins directs. La VRT, en Flandre, reçoit 273,6 millions €, soit moins que la dotation publique de la RTBF. Comme la Flandre compte davantage d’habitants que l’espace francophone, la différence est assez marquée au niveau du coût par ménage : 100€/an ou 8,3€/mois. Cependant, il faut noter que la VRT a quand même, au global, davantage de recettes que la RTBF, en raison de recettes publicitaires plus élevées et d’une contribution des câblo-opérateurs 4 fois plus importante.

Du côté français, le calcul est plus simple puisqu’il y a encore, chez nos voisins, une redevance fixe pour l’audiovisuel public. Elle s’élève à 138 € par foyer. Si on se concentre sur la part de cette redevance qui va dans les caisses de France-Télévision et de Radio-France (pour prendre un point de comparaison valable) on arrive au chiffre de 3,16 milliards (chiffres de 2019) soit 11 fois + que la RTBF ! Comme il y a 14 fois + d’habitants en France qu’en Belgique francophone, le coût par ménage reste plus faible : 110€/an mais avec de fameuses économies d’échelle : puisque France-Télévision, par exemple, n’a pas 11 fois plus de chaînes de télé que la RTBF, loin de là…

Enfin, la RTBF est loin d’être le service public le plus cher d’Europe. En Suisse, par exemple, la redevance 2020 pour l’audiovisuel public s’élevait à 335€ par foyer.

 

Déclic, une autre façon d’aborder l’info. Chaque soir de 17h à 19h sur La Première et à 19H, sur La Trois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK