Chaise vide pour la remise d'un prix à Edward Snowden en Norvège

Ce n'est pas la première fois qu'Edward Snowden ne peut être présent que virtuellement.
Ce n'est pas la première fois qu'Edward Snowden ne peut être présent que virtuellement. - © FREDERICK FLORIN - AFP

Edward Snowden sera représenté par une chaise vide la semaine prochaine en Norvège lors de la cérémonie de remise d'un prix pour la liberté d'expression, l'ex-consultant de la NSA redoutant d'être extradé vers les Etats-Unis, ont annoncé les organisateurs vendredi.

Un scénario alternatif

Illustration du casse-tête qui se pose à chaque fois que l'Américain de 32 ans exilé en Russie est distingué, le jury norvégien n'exclut pas de lui remettre un jour le prix Bjørnson à la frontière russo-norvégienne dans le Grand Nord, a déclaré sa présidente Hege Newth Nouri.

"C'est définitif: il ne viendra pas en Norvège le 5 septembre pour recevoir le prix" qui lui avait été décerné en juin, a dit Mme Newth Nouri à l'AFP. "Les autorités norvégiennes n'ont pas fourni la garantie qu'il pourrait venir en toute sécurité sans prendre le risque d'être extradé vers les Etats-Unis."

Demande américaine d'extradition

M. Snowden est inculpé d'espionnage dans son pays d'origine après avoir révélé l'ampleur des programmes de surveillance de l'Agence de sécurité américaine (NSA).

Jeudi soir, la radiotélévision publique norvégienne NRK a révélé, documents à l'appui, que les États-Unis avaient demandé à la Norvège en 2013 d'arrêter et d'extrader l'ex-consultant s'il venait, même en transit, sur le territoire norvégien.

Le gouvernement norvégien affirme ne pas avoir répondu à ces courriers diplomatiques. Les autorités locales de l'immigration ont rejeté à la même période la demande d'asile en Norvège (parallèlement à celle déposée auprès d'autres pays).

Mme Newth Nouri dit garder espoir que l'ex-consultant puisse un jour venir en Norvège chercher son prix en personne mais précise qu'une alternative pourrait être de le lui remettre au poste-frontière entre la Norvège et la Russie.

Le prix Bjørnson consiste en un diplôme, une statuette et une somme de 100 000 couronnes (10 700 euros).

Comme en 2014, le nom d'Edward Snowden a par ailleurs été proposé, aux côtés de 272 autres candidats, pour le prix Nobel de la paix 2015, également attribué en Norvège, cette année le 9 octobre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK