Cette photo d'Eric Woerth en pleine séance d'alpinisme affole Internet

Cette photo d'Eric Woerth en pleine séance d'alpinisme affole l'internet
2 images
Cette photo d'Eric Woerth en pleine séance d'alpinisme affole l'internet - © Tous droits réservés

Eric Woerth, ancien ministre du Budget et du Travail dans le gouvernement Sarkozy, ne s’attendait sûrement pas à une telle avalanche. Posté le 12 août sur son compte Twitter, un cliché montre l’actuel député de l’Oise, piolet en main, en train d’escalader l’Aiguille d’Argentière, l’un des sommets du Mont-Blanc.

Une performance sportive remarquable pour l’homme politique français, visiblement rompu à la discipline, mais qui suscite pourtant son lot de moqueries sur le web.

La photo fait actuellement le tour des réseaux sociaux. Et pour cause, en plus de l’ancien ministre escaladant ce pic proche de Chamonix, on peut apercevoir deux silhouettes en bas à droite de l’image qui semblent se tenir debout alors que l’ancien ministre est allongé, en position verticale d’escalade. Certains internautes font également remarquer que l’angle de la lanière et la corde ne semblent pas respecter le principe de gravité.

"Glacier du milieu à l’aiguille d’Argentière. Toujours sur les pointes avant"

La Twittosphere doute de la véracité du cliché et soupçonne ainsi Eric Woerth d’avoir pivoté la photo pour lui donner un côté encore plus périlleux et donc impressionnant.

Depuis, la photo est devenue un "meme", ces photos détournées sur Internet, et de nombreux montages ont depuis fait leur apparition, raillant ce qui semble être une mise en scène de la part du président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale.

Face à ce flot de remarques, Eric Woerth s’est rapidement défendu. "L’avalanche (phénomène dangereux en montagne…) de commentaires suscités par la publication d’une photo de montagne m’oblige à dire, au risque de décevoir, que cette image est vraie et sans retouche", a-t-il précisé sur son compte.

Une explication qui n’a pas vraiment convaincu les internautes et qui a donc poussé Eric Woerth à publier ensuite la réaction de son guide de Montagne.

Selon les explications du guide de haute montagne Jean-Franck Charelet, tout semble cohérent sur cette photo et il est donc normal, considérant l’angle de la pente, que des personnes puissent apparaître debout plus bas. Si Eric Woerth n’a pas toujours joué la carte de la vérité, on ne peut visiblement pas le blâmer cette fois-ci.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK