Cannes: jeune producteur belge cherche coproductions

Tout producteur belge le sait, produire en film en Belgique ne se fait généralement pas seul vu la taille de notre pays. La coproduction est donc essentielle pour celui ou celle qui veut se lancer dans l'aventure et pour réussir il faut un carnet d'adresses. C'est ce que permet ce genre d'initiative. 

Anton Iffland Stetner, 30 ans, est assez nouveau dans le métier. Originaire de New York, il a vécu à Paris avant de faire ses études à l'INSAS, à Bruxelles où il s'est finalement établi. Pour lui, être à Cannes est quelque chose de précieux. Ses journées sont bien remplies. 

Parallèlement, le jeune producteur complète ses journées par des rendez-vous pris avant le départ, "toujours pour découvrir des nouveaux projets, des productions éventuelles", nous dit-il. Quant à savoir ce qu'il espère de cette participation au Producers on the Move, il nous répond : 

C. Biourge

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK