Canicule: un bulletin météo fictif pour 2050 se réalise avec 30 ans d'avance

Evelyne Dhéliat en 2014
Evelyne Dhéliat en 2014 - © Capture d'écran YouTube

En 2014, Evelyne Dhéliat, présentatrice de la météo sur la chaîne française TF1, livre un bulletin du temps fictif daté du 18 août 2050. Le but est de sensibiliser le public au réchauffement climatique. Cette campagne était orchestrée par l'Organisation météorologique mondiale et les prévisions étaient basées sur les travaux des scientifiques du GIEC. Les températures annoncées semblaient effrayantes et improbables aux téléspectateurs français : 40° à Paris, 41° à Strasbourg, 43° à Lyon. Evelyne Dhéliat annonçait aussi la multiplication des canicules, des épisodes de pluies torrentielles, des orages extrêmement violents, des inondations. Au niveau mondial, elle prévoyait notamment la fonte progressive de la banquise du Groenland.

Ces prévisions, sans jeu de mots douteux, donnaient froid dans le dos. Sauf que, cinq ans après ce bulletin fictif, on se rend compte que la fiction est devenue réalité. Et il n'aura pas fallu attendre 2050.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK