Brevets sur les smartphones: la justice US oblige Google à fournir des infos

Cette décision fait suite à des plaintes déposées en octobre 2010 par le fabricant de l'iPhone, qui accusait Motorola de violations de brevets liés aux téléphones multifonctions ("smartphones"), notamment sur les technologies d'écrans tactiles.

Apple a réclamé ces informations car il estime qu'elles pourraient appuyer ses accusations en montrant la valeur donnée par Google à des fonctionalités d'appareils Motorola violant ses brevets.

Il a été suivi par le juge de la Cour d'appel Richgard Posner, qui doit aussi traiter une plainte inverse de Motorola contre Apple, également pour violation de brevets. Des audiences séparées pour les deux affaires sont planifiées durant cette année, précise le WSJ.

Google avait annoncé à l'été 2011 le rachat pour 12,5 milliards de dollars de Motorola Mobility et de son portefeuille de brevets, une opération visant à donner un élan supplémentaire à son système d'exploitation Android, qui équipe de plus en plus de smartphones et concurrence les iPhones d'Apple.


AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK