Bilan: 170 000 festivaliers à Spa lors des 22e Francofolies

Durant quatre jours, le public a envahi la ville et les organisateurs vont clairement réfléchir à cette formule concentrée pour l'avenir
Durant quatre jours, le public a envahi la ville et les organisateurs vont clairement réfléchir à cette formule concentrée pour l'avenir - © SOPHIE KIP - BELGA

Quelque 170 000 festivaliers ont participé à la 22e édition des Francofolies de Spa concentrée sur quatre jours au lieu de cinq, ont annoncé lundi les organisateurs lors du traditionnel bilan du festival. L'équipe d'organisation s'est montrée ravie d'une part de la qualité artistique de l'événement et d'autre part de l'ambiance, parfois survoltée, qui a régné sur la perle des Ardennes durant quatre jours.

Florent Pagny et Calogero ont fait sold-out sur la scène Pierre Rapsat et le pari de l'humoriste Gad Elmaleh est quant à lui pleinement réussi. "Ceux qui s'interrogeaient sur ce choix et se demandaient si sa place était bien à Spa ont eu la réponse dimanche soir. C'était un des moments magnifiques de ce festival", a commenté Charles Gardier, co-organisateur des Francofolies.

"Même le Parc des 7 heures était, à certains moments, trop petit"

Les locomotives de la chanson française, programmées dans le Village Francofou, auront également répondu à l'attente et offert des instants d'émotion et d'intensité au Festival qui a dû refuser du monde, même au Centre Jeunes pour les "Vitrines des Francos".

"Même le Parc des 7 heures était à certains moments, comme lors du passage d'Alice on the roof, trop petit pour accueillir tout le monde", a souligné M. Gardier. Durant quatre jours, le public a envahi la ville et les organisateurs vont clairement réfléchir à cette formule concentrée pour l'avenir.

Cet avenir passera aussi par une intégration encore plus importante des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) au coeur du festival. Quelque 1000 PMR assistent annuellement aux Francofolies "et nous souhaitons que les différents publics cohabitent pleinement dans le futur. Nous allons avec Maxime Prévot, ministre wallon en charge de l'Egalité des chances, lancer une véritable réflexion à ce sujet afin de faire des Francos un véritable laboratoire", a déjà annoncé Charles Gardier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK