Beatles: un site internet américain doit 950 000 dollars à EMI

EMI
EMI - © Lukas Barth (EPA)

Un site américain de musique en ligne, Bluebeat, versera 950.000 dollars au label britannique EMI afin d'éviter un procès portant sur les droits de diffusion et de vente de certaines versions des chansons des Beatles, selon une copie de l'accord rendue publique mardi.

En plus du versement de la somme de 950.000 dollars, Bluebeat a accepté de "cesser définitivement" d'enfreindre la législation sur le copyright concernant les chansons du catalogue d'EMI et d'autres plaignants.

EMI avait déposé plainte en novembre 2009 à Los Angeles et le procès aurait dû commencer mardi si un accord n'avait pas été trouvé.

Le cofondateur et président de Bluebeat, Hank Risan, avait défendu son site et le site jumeau Basebeat.com en expliquant qu'ils vendaient légalement des versions "psycho-acoustiques" des chansons des Beatles.

EMI affirmait au contraire que Bluebeat, qui diffusait de la musique gratuitement en streaming et proposait des téléchargements MP3 de chansons au prix unitaire de 25 cents, distribuait en fait la musique des Beatles sans autorisation.

Bluebeat aurait distribué 67.000 chansons du célèbre groupe anglais avant d'en être empêché par une injonction du juge John Walter, qui a estimé que le site était incapable de prouver qu'il n'enfreignait pas les droits d'EMI sur les chansons des Beatles.

EMI possède les droits des enregistrements des Beatles et distribue leur musique en collaboration avec Apple.

Apple a remporté l'an dernier le droit de vendre les chansons des Beatles sur sa boutique en ligne iTunes, au prix unitaire de 1,29 dollar.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK