BD: une spin-off de Spirou, "La femme léopard"

Le  nouvel album de Spirou vient de paraître
Le nouvel album de Spirou vient de paraître - © RTBF

Comme les grandes séries américaines, Spirou connaît des spin-offs, des séries parallèles qui sont proposées à des auteurs à priori éloignés de l'univers du petit groom. Le nouvel album de cette série, "La femme léopard" vient de paraître. C'est la deuxième collaboration entre Yann, le scénariste, et Schwartz, le dessinateur.

L'histoire se passe en 1946. On y découvre un Spirou déconcertant, bien éloigné du super héros de Franquin. Une histoire qui se passe, en grande partie, dans le Bruxelles de l'immédiat après-guerre. Un album dont il existe une version en bruxellois.

Pour le moment, Yann, le scénariste, et Olivier Schwartz, le dessinateur, sont en repérage pour leur prochain album de Spirou dans un grand hôtel bruxellois et y croisent les héritiers du sympathique groom. Les deux auteurs préparent la suite du nouvel album qui vient de sortir. Une spin-off ou série dérivée, qui offre une version de Spirou vue par différents auteurs. Le nouvel album "La femme léopard" se passe à Bruxelles à la fin de la deuxième guerre mondiale, et le Spirou que l'on y suit n'est pas au sommet de sa forme. Il est devenu un ivrogne qui finit par se faire licencier de l'hôtel Moustique où il travaillait.

"Il est un peu dans le rôle du looser", nous confie Olivier Schwartz, le dessinateur. "Il vient de traverser les années de guerre... Il a gagné une médaille, et son courage a été reconnu, mais il a perdu son premier amour. Il a embrassé une fille, pour la première fois, et celle-ci a été déportée. Il ignore ce qu’elle est devenue. Cela l’a conduit à finir les fonds de verres des clients et à sombrer un tout petit peu dans l’alcoolisme".

Spirou en bruxellois, Frantasio en liégeois

Le nouveau Spirou est truffé de personnages que l'on a plaisir à reconnaître. Des personnalités réelles comme Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, Boris Vian ou Juliette Gréco, mais aussi des personnages issus d'autres fictions comme le lieutenant Allan, tout droit sorti de l'univers d'Hergé. Quelques mots de bruxellois, pour Spirou et de liégeois, pour Fantasio, colorent aussi le récit. Le scénariste, Yann, voulait en mettre beaucoup plus, mais l'éditeur a craint que le public français se perde un peu.

"J’en avais truffé énormément", nous raconte Yann, le scénariste, "on les a retirés petit à petit puisqu’il y en avait trop". L’éditeur nous a dit : 'c’est indigeste, il y en a trop pour le lecteur français. On va faire une version carrément belge dans laquelle Spirou et Fantasio parlent soit liégeois, soit bruxellois, mais ce sera une version 100% belge'. "Du coup, on en a retiré et on a obtenu deux albums au lieu d’un seul".

Yann et Schwartz travaillent actuellement sur la suite de "La femme léopard" qui les emmènera au Congo. Ils cherchent l'inspiration sur les tapis d’un grand hôtel bruxellois qui semblent avoir été créés tout spécialement pour parler de leur héroïne.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK