BD : Jean-Claude Servais au-delà du trait – Une superbe exposition à Bastogne jusqu'en septembre 2020

au-delà du trait
7 images
au-delà du trait - © Jean-Claude Servais

Jean-Claude Servais est un des auteurs essentiels de la bande dessinée. C’est un Belge, un Gaumais, amoureux de sa région depuis toujours, et l’hommage somptueux qui lui est rendu à Bastogne prouve qu’on peut être prophète dans son pays !

Jean-Claude Servais, c’est un homme qui, depuis quarante ans, avec un style reconnaissable au premier regard, enchante de ses dessins, de ses mots, de ses récits l’univers du neuvième art. 40 ans de carrière, une cinquantaine d’albums, et une passion sans cesse renouvelée ! Son nouveau livre, " Le fils de l’ours ", paru chez Dupuis, est d’une facture à la fois poétique et " naturelle ", avec un trait qui, comme  son habitude, aime raconter les beautés et les troubles de ses personnages.

Mais il a droit également, et surtout peut-être, à une exposition comme, je l’avoue, je n’en ai jamais vu ! C’est à Bastogne, à Piconrue, musée de la Grande Ardenne que cela se passe. Cette exposition, fabuleuse, il n’y a pas d’autre mot, avec une scénographie qui, volontairement, refuse la chronologie pour s’intéresser aux thèmes de prédilection de l’artiste, nous balade, au fil de petites salles à l’éclairage parfait, dans l’œuvre et l’univers de Jean-Claude Servais. Et ce, de manière, croyez-moi, éblouissante !

Enumérer les livres de Jean-Claude Servais serait fastidieux, et inutile. Mais on peut épingler " La Tchalette ", " Tendre Violette ", " Les saisons de la vie ", " Lova ", et le sublime " Chalet bleu " ! Tout comme son dernier né, "Le fils de l’ours", qui nous parle de gémellité, d’identité, de naissance, de sensualité…

Et l’univers qui est le sien est double… Il y a les gens, les petites gens, les femmes surtout, qui se battent contre le pouvoir, certes, contre les conventions aussi. Avec un sens de la liberté, de la sensualité, voire même du libertinage absolument réjouissant.

Et puis, il y a la nature, omniprésente… La nature de notre Ardenne, de la Gaume, la nature dans laquelle toute magie et toute poésie est possible, et le sera toujours… Cette nature dans laquelle Jean-Claude Servais vit, lui qui ne dessinera jamais que ce qu’il connaît vraiment !

Un hommage comme celui de cette exposition est extrêmement bien construit, bien " scénographié ". Et, croyez-moi, il s’agit de l’exposition bd la plus belle qu’il m’ait été donné de voir… La plus belle, la plus intelligente, une exposition que vous ne pouvez pas rater, vous qui aimez le neuvième art !

 

Jacques Schraûwen

Jean-Claude Servais au-delà du trait (exposition à Piconrue, à Bastogne, jusqu’en septembre 2020)

Le fils de l’ours (auteur : Jean-Claude Servais – couleur : Raives – éditeur : Dupuis)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK