Bande dessinée: Spirou déboule à Berlin avant la chute du Mur, une première

Spirou fête cette année ses 80 ans. Et pour célébrer ce jubilé, les éditions Dupuis ont fait appel, pour la première fois, aux services d’un auteur chargé de créer une aventure dans une langue étrangère. C’est donc un Allemand qui réalise seul ce dernier album qui paraîtra le 30 août, dans un premier temps en Allemagne seulement.

Le dessinateur Flix est considéré comme l’étoile montante de la BD en Allemagne. Ses derniers albums ont cartonné et son coup de crayon a convaincu les éditions Dupuis de lui confier les rênes de cette nouvelle aventure. Le célèbre groom n’avait jamais mis les pieds en Allemagne, où il se retrouve plongé dans une histoire trépidante juste avant la chute du Mur de séparation. 

Spirou déboule donc à Berlin et c’est lui qui s’y colle comme scénariste et dessinateur, une première pour un auteur non-francophone*. Un sacré défi pour lui de s’attaquer au mythe Spirou et de marcher dans les traces de son idole : "Personne ne peut dessiner comme André Franquin. Il est simplement le meilleur. On ne peut qu’échouer si on essaye de le copier : il dessine avec une telle légèreté, avec une telle évidence qu’on a l’impression que son pinceau était une partie de son corps".

Un album fidèle à l'esprit de la série

Dans ce nouvel album, le héros et ses compagnons vivent les derniers soubresauts de l’Allemagne divisée. Spirou et Fantasio doivent voler au secours du comte de Champignac kidnappé pour permettre à l’Allemagne de l’Est de renflouer ses caisses. C'est dans son atelier situé à Pankow, dans un ancien quartier de Berlin Est que Flix nous reçoit. Son bureau est orné de figurines de Tintin et constellé d'albums de Gaston Lagaffe et d'Astérix.

Comme un hommage à l'école franco-belge de la bande dessinée, son aventure de Spirou est truffée de références, de clins d’oeil et de surprises. C'est aussi un album bien rythmé, fidèle à l’esprit de la série comme le voulait absolument Flix : "Je voulais qu’on ait l’impression que c’est un véritable Spirou et pas un truc bizarre venu d’Allemagne".

Au final, il lui aura fallu 7 mois, et pas mal de brouillons comme en témoigne un sac poubelle rempli d'esquisses chiffonnées, pour réaliser cet album. Une durée pendant laquelle il a régulièrement arpenté la capitale allemande, la ville-décor de son histoire, où la grande Histoire est à chaque coin de rue.

"Mon histoire ne peut se passer nulle part ailleurs et en même temps, elle doit être intéressante pour tous les Européens c’est pour cela que je l’ai située au moment de la chute du Mur car c’est un événement qui a considérablement marqué l’Europe ces 30 dernières années”. La division du pays a considérablement marqué l'histoire de la famille du dessinateur : sa mère n'avait que 6 ans quand sa famille habitant à l'Est est passée à l'Ouest. "Encore aujourd'hui, témoigne Flix, elle ne peut venir à Berlin sans avoir la boule au ventre".

Dans les librairies allemandes, la liste d’attente s’allonge. L’album en est déjà à sa deuxième réimpression avant même sa sortie. C'est un phénomène remarquable dans un pays où le marché de la BD se développe encore à la marge. Dans sa librairie spécialisée du quartier de Kreuzberg, Magnus Weise confirme : "On a déjà remarqué que le bouche-à-oreille fonctionnait bien. Depuis plusieurs semaines déjà, les gens viennent et disent : 'J’ai entendu, il parait qu’il y a un nouveau Spirou ça se passe à Berlin'. Il y a une grosse grosse attente..."

Après la sortie de cet album en Allemagne le 30 août, la maison d’édition Dupuis songe sérieusement à une version francophone.

* Le personnage de Spirou a été créé par le Français Rob-Vel avant d'être repris par Franquin après la guerre. Depuis, la maison d'édition Dupuis a confié ses aventures à plusieurs auteurs étrangers; dont "Paris sous seine", scénarisé par un Français, Morvan et dessiné par un Espagnol, Munuera. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK