Avenir du futur: quelques tendances technologiques pour 2014

Regarder l’avenir exige parfois l'usage d'accessoires.
Regarder l’avenir exige parfois l'usage d'accessoires. - © ROBYN BECK - BELGAIMAGE

Quel doit être est le rôle de l'informatique dans le monde? L'impression 3D c'est vraiment pour aujourd'hui? Et l'avenir du PC est-il devant ou derrière lui? Sous oublier quelques rumeurs pour la route.

L’année commence déjà avec des divergences stratégiques, voire politiques. C’est le cas entre deux gourous de l’informatique. Bill Gates (fondateur de Microsoft) et Mark Zuckerberg (patron de Facebook).

Le plus jeune veut connecter les populations de pays en développement à internet alors que le plus vieux estime qu’il vaut mieux nourrir et soigner cette même population plutôt que de la connecter sur le Web.

L’ancien patron de Microsoft a très simplement déclaré "Si vous pensez qu’une connexion mondiale est la priorité, c’est super. Pour moi ça ne l’est pas." En vieillissant, Bill Gates oublie sans doute que dans les années 80, il voulait, lui aussi, consacrer son argent à l’informatisation de la planète. La différence est que Bill Gates n’est plus dans le business, alors que Mark Zuckerberg, lui, veut toujours étendre la puissance de son réseau social.

Snowden: "1984 d'Orwell, c'est de la blague"

Les prédictions stratégiques viennent aussi de l’ancien agent de la NSA Edward Snowden. Celui qui a révélé les dessous de l’espionnage américain profite de la tradition des vœux pour mettre les populations en garde. Tout le monde connaît "1984" de George Orwell, mais pour E. Snowden, 1984 "c’est de la rigolade". Selon lui, le roman d’Orwell est devenu anecdotique par rapport aux capacités de surveillance déjà en place. Il incite les internautes que nous sommes à " rappeler aux gouvernements que s'ils veulent savoir comment nous allons, nous le demander est moins coûteux que de nous espionner" Et sa conclusion est que les enfants ne sauront plus ce qu’est une vie privée.

L’impression 3D, plutôt pour 2017

Dans le grand public, l’impression 3D, c’est pour 2014. Mais comme technique capable de modifier notre vie, ce sera plutôt en 2017.

En France, la Poste et le magasin Auchan testent actuellement la 3D dans certains points de vente. Et même Barack Obama a défini l’impression 3D comme la "prochaine révolution industrielle ". Les analystes du bureau IDC estiment pourtant que l’année de la 3D professionnelle sera non pas 2014, mais 2017 avec de nouvelles imprimantes HP ou Konica. Et l’une des explications de ce retard est l’existence de brevets qui bloquent l’arrivée de nouveaux concurrents. Des brevets qui devraient tomber cette année.

Le PC s’adapte pour survivre

Comme le Phoenix le renaît sans cesse de ses cendres. Après le desktop, le notebook, le netbook et l’ultrabook, voici le Chromebook. Tout est dans son nom: un ordinateur portable équipé du système d’exploitation Chrome de Google.

Il a déjà bien décollé aux USA où un portable sur cinq vendu est déjà un Chromebook. Ces ordinateurs légers sont plutôt faits pour surfer, mais dans un univers où la majorité des échanges se fait dans le cloud, c’est un modèle qui peut marcher. Le PC devient plutôt un terminal et continue sa lente descente dans les chiffres de ventes: une baisse de 10% en unités en 2013 et sans doute encore 7% de recul en 2014. L'an passé, il ne s'est pas vendu plus de PC qu'en 2009.

Le wi-fi est en train de changer

La ratification de la norme 802.11ac (Wi-Fi Gigabit) approche. Elle existe déjà "un peu", depuis que les constructeurs vendent des routeurs à la norme AC dans le retail. Mais avec la prochaine ratification définitive du standard, on assistera au rattrapage, par le Wi-Fi, de la vitesse des réseaux filaires. Les entreprises pourraient donc, lentement, abandonner le réseau Ethernet. Si du moins la sécurité des échanges est garantie. Le pas suivant sera la norme Hotspot 2.0. Elle permettra de passer d’un réseau Wi-Fi à une autre ou à un réseau cellulaire sans devoir s’authentifier. On sera alors dans un réseau wifi mobile. Presque comme pour la 3G ou 4G.

La rumeur court toujours

Du côté de l’information officielle, Tim Cook (le patron de Apple) a évoqué le retour de l’assemblage des Mac Pro aux Etats-Unis. L'amorce d'une tendance à la relocalisation des usines en Occident? Pour l'année 2014, il indique aussi avoir de "grands projets dont nous pensons que les clients vont les adorer ". C’est très politiquement correct, mais la rumeur parie toujours sur une montre connectée " iWatch " et l’iTV qu’on avait déjà évoqués début 2013. Plus précise, une autre rumeur parle d’un iPhone 6 avec grand écran de 5 pouces (genre phablette) pour en mai 2014. C’est un site taïwanais Digitimes généralement bien informé qui l'écrit.

On verra dans un an si ces prédictions étaient justes, mais souvenez-vous de cette phrase attribuée à Churchill: "Il est difficile de faire des prévisions. Surtout pour l’avenir ".

Jean-Claude Verset

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK