Audiovisuel : le Luxembourg refuse d’héberger la version allemande de la chaîne russe RT ("Russia Today")

Le Luxembourg a refusé d’accorder une licence à la chaîne de télévision russe RT afin de lui permettre de diffuser en langue allemande depuis ce pays, ont annoncé les autorités.

"Le service des médias, des communications et du numérique a estimé que le Luxembourg n’était pas la juridiction compétente pour 'RT auf Deutsch' dans la mesure où les critères techniques ne sont pas remplis", selon un communiqué du bureau du Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel.

"Le diffuseur disposant d’un bureau en Allemagne, où une part significative des salariés impliqués dans la production des services audiovisuels sont installés, 'RT auf Deutsch' doit être placé sous la juridiction de la République fédérale d’Allemagne".


►►► A lire aussi : Russia Today en français : une chaîne de TV entre information et propagande


La chaîne RT, placée sous le contrôle direct du Kremlin, a fait une demande de licence de diffusion par satellite au Luxembourg en juin, afin de contourner la législation allemande interdisant l’octroi d’une licence audiovisuelle aux médias étrangers possédés par un Etat.

"Le gouvernement luxembourgeois dispose d’une certaine latitude pour refuser une demande. Il a choisi d’estimer ne pas être territorialement compétent dans la mesure où l’ensemble des moyens de RT sont à Berlin", a estimé le président de l’autorité indépendante audiovisuelle du Grand-Duché, Thierry Hoscheit, interrogé par l’AFP.

RT dit avoir reçu la réponse des autorités luxembourgeoises et que ses avocats "examinaient la lettre pour décider des prochaines démarches" à entreprendre.


►►► A lire aussi Emmanuel Macron qualifie Russia Today et Sputnik d'"organes de propagande" (vidéo)


RT, qui émet notamment aussi en anglais, français et espagnol, est considéré comme faisant partie des efforts de propagande déployés par le Kremlin à l’international.

 

Extrait de notre journal télévisé du 30 mars 2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK