Apple tacle Facebook sur le pistage des utilisateurs à des fins publicitaires

Le fabricant de l'iPhone compte bien mettre en place début 2021 une mise à jour.
Le fabricant de l'iPhone compte bien mettre en place début 2021 une mise à jour. - © ROSLAN RAHMAN - AFP

Apple persiste et signe même une lettre mordante à l’égard de Facebook : le fabricant de l’iPhone compte bien mettre en place début 2021 une mise à jour qui gêne le réseau social et les éditeurs d’applications en matière de publicité ciblée.

La fonctionnalité ATT (App Tracking Transparency) obligera les applications mobiles à demander aux utilisateurs leur permission pour les suivre à la trace. C’est ce suivi qui permet aux réseaux et applications de pister la navigation des personnes pour récolter des données et vendre aux annonceurs des emplacements publicitaires ultra personnalisés.

"Certaines entreprises qui préféreraient qu'ATT ne voie jamais le jour ont dit que cette fonctionnalité allait peser sur les PME en restreignant leurs options, mais en réalité, la course actuelle aux informations personnelles bénéficie surtout aux grandes sociétés disposant d’immenses stocks de données", écrit Jane Horvath, directrice d’Apple chargée du respect de la vie privée.

Sa lettre, datée de jeudi, s’adresse à plusieurs ONG, dont Ranking Digital Rights, Human Rights Watch et Amnesty International, qui ont reproché le mois dernier à Apple d’avoir retardé l’instauration d’ATT, originellement prévue pour la mise à jour du système d’exploitation mobile d’Apple (iOS 14).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK