Annie Cordy très émue lors de l'Ommegang: "La Grand-Place est depuis toujours inscrite dans ma mémoire"

L'Ommegang, c'est un des grands rendez-vous de l'été à Bruxelles. Cette grande évocation en costumes replonge les spectateurs dans l'époque où Charles Quint régnait sur Bruxelles. Cette année, l'Ommegang a décidé de mettre à l'honneur une des Bruxelloises les plus célèbres, à savoir Annie Cordy qui fête cette année ses 90 ans.

Malgré les 30 degrés qui plombaient Bruxelles mercredi soir, Annie Cordy n'a pas hésité à enfiler sa lourde robe de l'Ommegang. En arrivant sur la Grand-Place, les souvenirs se sont visiblement bousculés dans la tête de l'interprète de Tata Yoyo et de La Bonne du Curé. L'émotion a été intense dès l'évocation de son enfance.

"La Grand-Place est depuis toujours inscrite dans ma mémoire. Ma maman, qui tenait une petite épicerie, m'y amenait pour acheter ses légumes au marché matinal. Très tôt le matin. Quelques fois à cinq heures", raconte-t-elle alors que sa voix se serre. Elle ajoute "J'ai bien d'autres souvenirs dans la tête, mais ils nous faudrait quelques heures"

C'est donc sous les yeux de la baronne Annie Cordy que les nobles et les manants de l'époque de Charles Quint ont célébré l'Ommegang. Comme à chaque fois, des lanceurs de drapeaux, des cavaliers et des échassiers ont défilé sous les yeux du public. La fin du spectacle a été gâchée par l'arrivée de l'orage et d'une drache nationale digne d'un 21 juillet. Une fin pluvieuse qui n'a pas réussi à gâcher le plaisir d'Annie Cordy.

Sujet du JT de 13h du 5 juillet 2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK