Altercation entre un journaliste de "Quotidien" et des vigiles au salon des entrepreneurs

La scène se passe au salon des entrepreneurs, à Paris, ce mercredi 1er février en début d'après-midi. Alors qu'il tente de poser une question à Marine Le Pen, le journaliste Paul Larrouturou est sèchement mis dehors par des vigiles.

Dans la vidéo mise en ligne par le Huffington Post, on voit le reporter de "Quotidien", l'émission de Yann Barthès diffusée sur TMC, emmené à l'écart par deux hommes en costume. "Lâchez-moi", tente-t-il.... sans succès. "Il agresse les agents de la police", commente une voix.

Contrairement à ce qui avait été affirmé dans un premier temps, les vigiles en question ne faisaient pas partie de l'entourage de Marine Le Pen, mais bien du service de sécurité du palais des congrès où se tenait l'événement. Une information confirmée depuis par Viparis, la société responsable du lieu, à France Info.

Pour "éviter un gros mouvement de foule"

Paul Larrouturou tente de revenir dans la salle et demande des excuses. Les deux hommes refusent et les insultes fusent dans un désordre général.

Selon les organisateurs du salon contactés par France Info, le service de sécurité a agi "à la demande d'un représentant des forces de l'ordre" qui voulait éviter "un gros mouvement de foule".

Paul Larrouturou livre sa version des faits

Sur le plateau du Quotidien, le journaliste a livré sa version des faits avec extraits vidéos à l'appui. On y voit notamment le journaliste agrippé par le col. Et ce, avant même qu'il ne pose sa question. "Lâchez-moi", répète-t-il alors avec insistance.  

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir