Allemagne: 16 millions de boîtes mail piratées, enquête en cours

Illustration: quelque 16 millions de boîtes mail ont été piratées en Allemagne
Illustration: quelque 16 millions de boîtes mail ont été piratées en Allemagne - © Lionel Bonaventure

Quelque 16 millions de boîtes mail ont été piratées en Allemagne, a prévenu mardi l'Institut fédéral pour la sécurité dans les technologies de l'information (BSI), ce qui a provoqué un afflux de demandes de vérifications des internautes. Une enquête judiciaire était en cours en Allemagne depuis plusieurs semaines contre les pirates informatiques soupçonnés d'avoir volé ces données.

Le BSI avait été informé en décembre, par le parquet, de ce piratage "d'ampleur exceptionnelle" découvert durant cette enquête et révélé au public mardi. "Ces données ont été découvertes par des enquêteurs judiciaires" au cours d'investigations portant sur des "botnets", des réseaux d'ordinateurs utilisés, à l'insu de leurs propriétaires, par des pirates qui les contrôlent grâce à des logiciels malveillants, a indiqué une porte-parole du BSI interrogée par l'AFP.

Elle n'a pas souhaité identifier la juridiction en charge de cette enquête, ni la date à laquelle elle avait commencé, invoquant le secret de la procédure.

Si le vol de données privées sur internet "est un phénomène quotidien et massif", la découverte de 16 millions d'adresses avec les mots de passe associés est "d'une ampleur exceptionnelle", a-t-elle ajouté.

Les escrocs ont non seulement pu accéder aux courriels des victimes mais aussi à leurs comptes sur des réseaux sociaux ou sur des sites de magasins en ligne si les mêmes identifiants et mots de passe ont été utilisés, a précisé l'Institut basé à Bonn (ouest) dans un communiqué.

"Il ne s'agit pas dans cette affaire que d'ordinateurs infectés mais de vol d'identité numérique complète", a insisté le président du BSI, Michael Hange, dans le quotidien berlinois Tagesspiegel à paraître mercredi.

Le gouvernement allemand a également invité sur son site internet les usagers à faire vérifier leur boîte mail.

Changement de mot de passe

Le BSI n'a pas souhaité donner de précisions sur les circonstances dans lesquelles ce vol massif a été découvert en raison de l'enquête en cours.

Les personnes craignant d'avoir été victimes d'un tel vol pouvaient le faire vérifier auprès du BSI. Toutefois, en raison d'un gros afflux de demandes, le site s'est rapidement retrouvé saturé.

"Nous avons quelque 200 000 demandes par heure, ce qui est gigantesque", a précisé Michael Hange. Les capacités du serveur de vérification ont donc été accrues afin que le plus grand nombre possible de personnes puissent vérifier si leur boîte mail a été piratée, a-t-il encore indiqué.

Le BSI, qui fournit également des astuces pour créer son nouveau mot de passe sécurisé, a invité les victimes à changer tous leurs mots de passe, notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou sur les sites marchands comme Amazon, afin d'éviter toute escroquerie.

Son président a également déconseillé aux internautes d'utiliser le même mot de passe pour des comptes différents.

La moitié des adresses piratées se terminent par .de, extension usuelle en Allemagne, selon le BSI qui rappelle que le vol de telles données fait partie des risques les plus répandus sur internet.

RTBF avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK