Affaire Jürgen Conings : Het Laatste Nieuws porte plainte pour des faux articles postés sur les réseaux sociaux

Le quotidien néerlandophone Het Laatste Nieuws a porté plainte contre X pour usurpation de nom après la publication sur les réseaux sociaux de faux articles concernant l’ex-militaire d’extrême droite Jürgen Conings et arborant la mise en page et le logo du journal, a annoncé vendredi le rédacteur en chef Brecht Decaestecker.

Les articles incriminés ont circulé notamment sur Facebook, Twitter et l’application de messagerie Telegram. Un article complotiste sur la mort de l’ancien fugitif – qui avait menacé de s’en prendre aux structures de l’État, à une mosquée et à plusieurs personnalités, avant de se suicider dans le parc national de Haute Campine, dans le Limbourg – affichait également le logo HLN. be mais n’émanait pas de la rédaction en ligne.


A lire aussi : Diffusion des images du cadavre de Jurgen Conings : une atteinte au droit à l’image et à la vie privée ?


L’usurpation de nom est passible de peines allant jusqu’à trois mois de prison et 300 euros d’amende. "En tant que site d’informations fiable, nous ne pouvons pas tolérer que circule ce genre de faux articles", a souligné Brecht Decaestecker. "Les falsifications informatiques sont toujours plus sophistiquées et donc particulièrement dommageables", a également pointé Karen Van Brabant, juriste auprès de DPG Media, le groupe de presse auquel Het Laatste Nieuws appartient.

La police locale d’Asse a recueilli la plainte du journal.

 

Extrait JT 27/06/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK