"Acheter" des célébrités grâce à une monnaie virtuelle, c'est possible

Acheter Beyonce, Adèle, Angelina Jolie, Emma Watson ou encore Bill Muray, c'est possible grâce à un nouveau site: Cryptocelebrities. Un site qui en était encore à la version bêta il y a quelques jours mais qui attire déjà de nombreux internautes au point que la page web a été fermée temporairement mardi 23 janvier, apparemment victime de son succès.

Grâce au site Cryptocelebrities, vous pouvez acheter des stars mondialement connues, ou du moins vous pouvez vous offrir une image numérique de vos chanteurs ou acteurs préférés. Des célébrités que vous pouvez "acquérir" uniquement en utilisant une cryptomonnaie, l'ether. Depuis le lancement du site, les enchères grimpent. Pour devenir "le propriétaire" d'Angelina Jolie et voir votre nom s'afficher à côté de la photo de l'actrice, il vous faudra débourser 13,470 ether ce qui représente un peu plus de 14 000 dollars. Un commerce de célébrités qui permet de gagner de l'argent virtuellement mais aussi réellement. En cas de rachat de votre célébrité, le futur propriétaire de votre star devra vous payer le double de la somme que vous aviez dépensée. 

Actuellement, la personnalité la plus chère sur Cryptocelebrities est Vitalik Buterin, un jeune canadien d'origine russe de 19 ans. Il est le créateur de l'ether, la cryptomonnaie utilisée par le site pour acheter les célébrités. Pour "acquérir" Vitalik Buterin il faut payer aujourd'hui près de 22 000 dollars. 

L'ether est une cryptomonnaie qui permet de réaliser des transactions plus complexes qu'avec le Bitcoin, la monnaie virtuelle la plus populaire dans le monde. L'ether arrive sur la troisième marche du podium des cryptomonnaies les plus utilisées, juste derrière le Ripple. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK