Abdel en Vrai quitte Tarmac: dans les coulisses de ses vidéos

Avec ses vidéos au ton humoristique, parfois grinçant, Abdel en Vrai a généré plus de 50 millions de vues en un an et demi au sein de Tarmac. Aujourd’hui, il quitte Tarmac pour un nouveau challenge. Mais avant, il a donné rendez-vous à Vews pour nous dévoiler les coulisses de ses vidéos.

"C’est une aventure qui se termine humaine, c’est mon histoire qui évolue comme un Pokémon niveau 2", nous explique Abdel qui blague dès la première minute d'interview, le ton est donné. Ce drôle de Pokémon nous a emmené dans les studios de Tarmac, où ont été tournées toutes ses vidéos. 

On frôle les limites, et c'est intéressant

Des vidéos dans lesquelles il aborde des sujets parfois très sensibles comme le rôle de la Belgique dans la guerre en Libye, le fait que la Belgique soit un des plus grands vendeurs d'armes en Europe, ou encore le cas de Tariq Ramadan, islamologue accusé de viols"Quand Abdel est arrivé, j’ai regardé ce qu’il faisait et ce qui revenait le plus, c’est que ses sources n’étaient pas toujours fiables, raconte Pamela Hankard, la journaliste de Tarmac qui a travaillé avec Abdel sur l'écriture de ses textes. L'idée c'était de rendre la chose plus sérieuse, vérifier les infos, tout en gardant son côté humoristique". 

"On ne voulait pas que les gens se disent que c'est un service public et qu'on allait donc faire des trucs très linéaires, enchaîne Abdel en Vrai. Même si c'est un service public, ce que l'on fait nous, c'est aussi du service public mais qui est moins conventionnel. On frôle les limites, et c'est intéressant".

Dans sa vidéo d'adieux, Abdel en Vrai explique qu'il part pour un nouveau challenge, sans en dire plus. Restez connectez sur sa page afin de découvrir cette nouvelle aventure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK