À quoi ressemblent vos films préférés sans leurs effets spéciaux?

Looper, un site spécialisé dans les films, séries et BD, s'est intéressé aux effets spéciaux employés dans certains films. Il en ressort que plusieurs techniques sont régulièrement utilisées pour les décors, monstres et autres trucages.

En voici quelques exemples :

Le fond vert

Cette technique (aussi appelée "incrustation") consiste à filmer une action sur un fond vert (parfois, il peut être bleu). Par la suite, ce fond vert est remplacé électroniquement par un décor ou bien un objet recréé artificiellement.

En télévision, c'est ce procédé qui est notamment utilisé pour les bulletins météo.

La capture de mouvement

En motion capture, on enregistre les mouvements d'objets ou d'êtres vivants afin d'y appliquer en post-production des modèles informatiques en 2D ou en 3D.

Cela permet de créer un personnage numérique, mais qui pourra évoluer avec des expressions faciales ou des mouvements des mains plus proches d'un être humain que d'un modèle informatique.

La post-production informatique

Dans cette vidéo, quelques scènes du film "Le Loup de Wall Street" de Martin Scorsese sont passées au crible afin de se rendre compte de la prépondérance de la post-production numérique.

Pour avoir encore plus d'exemples, rendez-vous sur le site de Looper.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK