70 euros la photo ou l'autographe: le business lucratif des conventions pour les acteurs

70 euros la photo ou l'autographe: le business lucratif de certains acteurs
3 images
70 euros la photo ou l'autographe: le business lucratif de certains acteurs - © Tous droits réservés

45.000 personnes se sont réunies au Flanders Expo de Gand ce week-end pour le salon FACTS, le plus grand rassemblement de fans de fantasy et de science-fiction du Benelux. Dans les allées, on croise des fans déguisés en personnages de films, manga, dessins animés. Sont également présentes: certaines stars de séries et films. Et les fans sont nombreux à ouvrir leur portefeuille pour un petit souvenir avec leur idole.

Il fallait toutefois prévoir un certain budget pour avoir cette opportunité et débourser 70 euros pour une photo avec Tom Felton, qui incarne Drago Malfoy dans Harry Potter.

"Je suis une grande fan d'Harry Potter, j'avais vraiment envie d'en rencontrer un de ses acteurs. Il est sympa mais ça va très vite. On nous prend et puis on fait la photo et c'est terminé," explique une fan. Pour l'entrée VIP, la photo, l'autographe et les souvenirs, la maman de cette jeune fan avoue avoir déboursé presque 300 euros pour une journée. 

Les acteurs signent toute la journée et peuvent enchaîner jusqu'à 300 photos par heure. Selon l'organisation de la convention, ce rythme effréné mérite une compensation financière. 

"Bien sûr que pour certains acteurs, ceux qui sont un peu perdus maintenant, ils gagnent leur vie grâce aux conventions. Mais il y a des acteurs qui ont pas besoin de ça du tout. Ils font ça pour leurs fans", explique Nil Sönmez, directrice générale des conventions "Heroes". "J'ai une clause de confidentialité donc je ne peux pas vous dire combien un acteur comme Tom Felton va gagner... mais ça va. Il passe un bon week-end", ajoute-t-elle.

Ce business des autographes est une pratique qui s'est répandue dans les conventions, mais cela n'empêche pas les fans de jeux vidéos, mangas et séries d'y trouver leur bonheur. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK