30 ans de Fort Boyard: dix questions que vous vous êtes toujours posées sur l'émission

Lancée en 1990, l’émission Fort Boyard, tournée dans le fort du même nom près de La Rochelle en France, continue de passionner petits et grands grâce à ses épreuves devenues cultes.

Alors qu’elle s’apprête à faire son retour pour une trentième saison, retour sur les anecdotes qui font désormais partie de l’histoire du Fort et sur les questions que tout le monde se pose lorsqu’il s’agit d’évoquer le jeu estival le plus célèbre de la télévision française.

Quand et par qui le fameux Fort a-t-il été construit ?

Construit entre 1804 et achevé en 1857 au large de l’île d’Oléron (Charente-Maritime), Fort Boyard a maintes fois failli disparaître à cause du coût très élevé des entretiens.

En 1801, c’est sous Napoléon Bonaparte que le projet, déjà évoqué dans le passé pour protéger la rade, l’embouchure de la Charente, resurgit. Après des préparatifs en 1803, ce n’est vraiment que l’année suivante que les travaux débutent. Ce sont des milliers de  de pierres et un budget colossal qui sont engloutis pour que le fort soit finalisé.

Près d’un siècle plus tard et alors que la situation du fort est en danger, l’Etat décide de le mettre en vente. C’est en 1989 que Jacques Antoine, créateur de jeux télévisés, tombe amoureux de l’édifice. Il le revend ensuite pour 1 franc symbolique au Conseil Général de la Charente-Maritime qui chaque année et grâce à l’attrait touristique qu’il représente, investit entre 200 et 300.000 euros pour sa rénovation.

2 images
Le projet du Fort Boyard en 1801. © FAN-FORTBOYARD.FR / COLLECTIONS DU MINISTERE DE LA DEFENSE

Comment se déroule une journée de tournage ?

Lorsque les équipes de candidats sont formées par les associations caritatives pour lesquelles elles joueront, elles se retrouvent généralement autour d’un repas la veille du tournage pour faire plus ample connaissance. Le jour J, les candidats sont réquisitionnés dès 5h30. Après un petit-déjeuner avec les équipes, tout le monde se dirige ensuite à Fouras-Les-Bains pour effectuer la traversée en bateau. Une fois sur place, un briefing est effectué avec les consignes de sécurité habituelles.

Les candidats doivent également remplir une fiche médicale et fournir des informations quant à d’éventuelles phobies ou allergies. Ces informations serviront ensuite à répartir les épreuves en fonction des compétences ou éventuels handicaps de certains participants.

Le tournage débute généralement vers 10 heures tandis que l’émission est captée selon les conditions du direct. Certaines pauses interviennent dans la journée pour que les salles d’épreuves soient préparées ou pour que les équipes puissent se changer. En moyenne, le tournage dure entre quatre et cinq heures et se déroule entre la fin du mois de mars et juin.

Qui est vraiment le Père Fouras ?

C’est l’un des personnages les plus emblématiques de l’émission. Depuis 1991, avec une exception en 2002 où il officie en tant que producteur délégué, le rôle du Père Fouras est incarné par Yann Le Gac.

Né en 1952, celui-ci débute sa carrière dans le monde du cirque et de la danse, en intégrant notamment la célèbre compagnie de Maurice Béjart. Sa carrière se tourne rapidement vers le théâtre et le monde de la télévision et Yann Le Gac devient producteur. Depuis 2003, il est d’ailleurs responsable des épreuves pour l’émission Koh-Lanta. La fameuse épreuve des poteaux, c’est d’ailleurs son idée.

Par son attitude de vieux sage, ses célèbres énigmes et réflexions philosophiques, le Père Fouras est l’un des personnages phare de l’émission. Il porte un masque en latex qui est régulièrement renouvelé tout comme son maquillage.

Enfin, son nom est une référence à la ville de Fouras-les-Bains, située en face du Fort Boyard, qui sert de point de départ pour les équipes qui se rendent sur le tournage.

Comment les animaux sont-ils gérés sur place ?

Ce sont près de 300 animaux qui envahissent le Fort Boyard chaque année à l’occasion du tournage des émissions. Qu’il s’agisse de scorpions, tigres, mygales, rats ou crapauds, tous arrivent une semaine avant le tournage et sont ensuite gérés par des dresseurs attitrés et installés dans des cellules ou des vivariums selon leurs besoins spécifiques.

La plupart des reptiles proviennent par exemple de La Ferme Tropicale, un centre d’acclimatation situé en région parisienne. En ce qui concerne les mouches, celles-ci arrivent sous forme de larve et sont ensuite conservées dans un réfrigérateur avant leur éclosion juste avant le tournage.

Une fois les tournages terminés, ceux-ci n’y sont bien sûr pas abandonnés et sont ensuite évacués avec énormément d’attention. Les trois tigres emblématiques du Fort par exemple d’ailleurs en Vendée et repartent au Puy du Fou, une fois les tournages terminés pour participer à des spectacles médiévaux.

Régulièrement pointée du doigt par des associations qui s’inquiètent du bien-être animal, la production assure que chaque espèce est traitée avec le plus grand soin et selon les conditions optimales prévues pour chaque espèce. Il n’est d’ailleurs pas rare que le tournage soit interrompu si un candidat "malmène" un des animaux présents sur places.

Dans combien de pays l’émission est-elle diffusée ?

Le concept de l’émission est tel que de nombreux pays ont voulu diffuser leur propre version. C’est généralement après la fin du tournage des équipes françaises que les équipes étrangères débarquent sur le site.

Les personnages qui apparaissent dans la version française sont souvent conservés dans les versions étrangères mais changent régulièrement de noms.

Au total, ce sont plus de 34 pays qui sont venus filmer leur propre émission dans Fort Boyard. La plupart de ces émissions gardent d’ailleurs le nom de Fort Boyard dans leur titre. On compte 1458 émissions étrangères captées au sein du fort depuis 1990.

Pourquoi la fameuse épreuve des cylindres a-t-elle disparu ?

C’est en 1993 que l’épreuve des cylindres fait pour la première fois son apparition sur le fort. Bien que certains hommes ont tenté leur chance, la production de l’émission a généralement toujours proposé cette épreuve aux femmes dont de nombreuses Miss France.

Et pour cause, les candidates devaient ramper sur des tubes en acier pour parvenir à décrocher une clef. Les caméras ne se privaient d’ailleurs pas de filmer de manière très explicite les décolletés plongeants des participantes.

Jugée sexiste, l’épreuve a fait beaucoup réagir et c’est finalement en 2018, face à la polémique grandissante, que la production se décide à supprimer l’épreuve, invoquant comme raison officielle un souhait de renouvellement des épreuves du jeu.

Qui a gagné le plus et le moins d’argent durant le jeu ?

C’est en 2001 que l’équipe Yamakasi remporte le plus gros gain de l’histoire du jeu, à savoir 243.480 francs à l’époque (37.118 euros). Sur le podium, on retrouve également une équipe d’anonymes, les "Sans-Peur", qui en 1991, a comptabilisé la somme de 242.610 francs (36.986 euros). En troisième position et toujours la même année, c’est encore une équipe d’anonymes, les "Punch", qui remporte la somme de 218.040 francs (33.239 euros).

Le Fort n’a pas toujours réussi aux participants qui s’y sont frottés. Ainsi, dans l’histoire du jeu, l’équipe qui a remporté le moins d’argent est celle de Tex, l’ex animateur des Z’Amours. ​​Egalement composée de l’humoriste belge Richard Ruben, celle-ci n’a remporté que 700 euros en 2002.

Quelles sont les célébrités qui ont le plus souvent participé au jeu ?

Avec ses neuf participations au jeu (en 2001, 2003, 2008, 2009, 2011, 2012, 2014, 2018 et 2019) l’animatrice et ancienne Miss France Elodie Gossuin est la personnalité qui a visité le plus souvent Fort Boyard.

En deuxième position, c’est l’animateur radio Bruno Guillon qui totalise 8 participations (en 2003, 2011, 2012, 2014, 2016 à 2019). Il est ainsi la personnalité masculine qui a le plus souvent participé à l’émission.

En troisième position et avec six participations, on retrouve également l’acteur et animateur Gérard Vivès ainsi que les anciennes Miss France Sylvie Tellier et Alexandra Rosenfeld.

Côté belge, c’est Julie Taton qui a le plus participé à l’émission, en admettant que l’on cumule les versions étrangères. L’ancienne Miss Belgique s’est déjà rendue au fort à quatre reprises (en 2006 et 2007 pour la version belge de l’émission, 2009 et 2016 pour la version française).

A noter qu’aucune de ces célébrités n’est payée pour participer à l’émission puisque celles-ci jouent pour des associations.

Y a-t-il eu des accidents sur le tournage ?

Fort heureusement, aucun candidat n’a été gravement blessé sur le tournage d’un épisode. Néanmoins, certains s’en sont sortis avec des hématomes : c’est le cas de l’acteur Moundir Zoughari en 2016. L’ancien aventurier de Koh Lanta, qui joue un des personnages du Fort, avait dévoilé sur Twitter de grosses griffures.

Samuel Etienne a lui gardé un souvenir plus douloureux de ses dernières participations au jeu. Le présentateur de Questions pour un champion s’est cassé deux côtes en participant à l’épreuve du saut à ski. En mai dernier, rebelote : le journaliste a chuté lors de l’émission anniversaire des 30 ans, se cassant à nouveau trois côtes. Il avait alors annoncé qu’il était "cloué au lit", et qu’il ne pouvait pas se rendre à la matinale de France Info.

Il y a dix ans, le chanteur Gilbert Montagné s’était fait plus de peur que de mal : enfermé dans un scaphandre à 3 mètres sous l’eau, il avait été pris d’une crise de panique après une coupure de son.

Qui a composé la musique du générique ?

Le générique de Fort Boyard, inchangé depuis 1990, est l’œuvre de Paul Koulak. Le compositeur a été très actif dans les années 1980 et 1990, écrivant la musique de bandes-annonces sportives pour Canal + et celle de jeux, comme La Piste de Xapatan, ainsi que des dessins animés comme Tom-Tom et Nana et Clémentine. Si le thème musical est resté le même en près de trente ans, il a été réarrangé plusieurs fois. Pour les dix ans de l’émission, la musique emblématique de Paul Koulak a même été adaptée… en rap, par le rappeur Virus.

Pour des émissions exceptionnelles, d’autres musiques ont été utilisées : pour la spéciale Noël 2012, la musique est tirée du film 'Maman j’ai raté l’avion', et pour celle du Nouvel An, du film 'Alice au pays des merveilles'. La saison 2013 débute par une recomposition du générique de la série 'Game of Thrones'.

Dans un autre registre, l’acteur André Bouchet, qui incarne le nain Passe-Partout, a également célébré l’émission en chanson en 2005, sous le pseudonyme de 'Dédé le Rockcœur'. Son passage dans l’émission 'Jeu sans enjeux' de la chaîne Direct 8 est depuis devenu culte sur Internet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK