3 règles pour empêcher votre smartphone d'être un mouchard

3 règles pour empêcher votre smartphone d'être un mouchard
3 règles pour empêcher votre smartphone d'être un mouchard - © Tous droits réservés

Mieux que la CIA et la NSA réunis, votre smartphone. Il reste dans votre poche ou votre sac à main tout au long de la journée et répertorie un à un tous vos déplacements. Un trésor de données de localisation dont raffolent les entreprises. Existe-t-il un moyen d'entraver cette surveillance généralisée, oui à condition de respecter les trois règles suivantes édictées par nos confrères du New York Times. 

1 - Arrêtez de partager votre position avec des applications

C'est sans aucun doute la première chose à faire. Désactiver le partage de position pour les applications déjà sur votre téléphone. Nombre d'entre elles fonctionnent très bien sans cela. Il n'y a aucune raison pour qu'une application météo, par exemple, ait besoin de votre position précise, seconde par seconde, pour fournir des prévisions pour votre ville. 

D'abord pour les utilisateurs d'Apple, aller dans le menu "Réglages", puis dans la rubrique "Confidentialité" et enfin dans la sous-catégorie "Services de localisation". Vous pourrez alors choisir librement de partager, ou non, votre position et ce pour chacune de vos applications.

Procédure semblable pour les amateurs d'Android. Direction d'abord le menu "Réglages", puis la rubrique "Biométrie et sécurité" et enfin le cheminement "App Autorisations" puis "Localisation".

2 - Désactivez l'identifiant unique de votre GSM

Votre activité en ligne est bien souvent liée et suivie à l'aide de votre identifiant mobile, un numéro unique créé par votre téléphone et envoyé aux annonceurs et créateurs d'applications. Que ce soit vos recherches sur Google ou les sites internet que vous consultez par la suite, ces informations sont susceptibles d'être associées à vos données de localisation (sauf si vous avez déjà suivi l'étape numéro 1), permettant aux entreprises de connaître votre historique de navigation au moment où vous faisiez la fil à la boulangerie.

Vous pouvez désactiver cette fonctionnalité entièrement dans vos paramètres de confidentialité. Pour Apple, allez dans le menu "Réglages", "Confidentialité", puis tout en bas "Publicité" afin d'activer l'option "Suivi publicitaire limité".

Pour Android, allez dans le menu "Réglages", "Google", puis "Publicités" afin de "Désactiver la personnalisation des annonces".

3- Empêcher Google d'emmagasiner vos données de localisation

Si vous avez un compte Google, l'entreprise a sûrement déjà enregistré une mine de données de localisation liées à vos appareils. Vous pouvez empêcher cette collecte en accédant, via votre interface, à la rubrique "Données et personnalisation" il vous est possible de mettre en veille l'historique de vos positions.

Voilà pour ces trois règles à suivre pour éviter autant que possible d'être espionné par son smartphone. Autant que possible car être intraçable de nos jours relève de l'impossible. En effet, les annonceurs, aidés en cela par les géants du numérique, sont engagés dans une course pour trouver de nouvelles façons de dénicher vos appareils, que vous ayez suivi les étapes ci-dessus ou non. Certains essaieront de vous identifier en utilisant votre type d'appareil, votre adresse I.P. ou encore la taille ou la luminosité de votre écran, dans un processus appelé "empreinte digitale". Bref, pour l'heure il va bien falloir se résigner à ne pouvoir tout contrôler.

►►► À lire aussi : Voici comment voir tout ce que Google sait sur vous (et paramétrer votre profil)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK