131.500 euros la cartouche : un exemplaire de "Super Mario Bros. 3" devient le jeu vidéo vendu le plus cher de l'histoire

Les jeux-vidéo vintage ont plus que jamais la côte
Les jeux-vidéo vintage ont plus que jamais la côte - © Boukaih on Unsplash

Une édition originale du jeu Nintendo "Super Mario Bros. 3" a été vendue ce 22 novembre. Adjugée à 131.500 euros, cet exemplaire devient ainsi le jeu vidéo vendu le plus cher de l’histoire suite à une vente aux enchères organisées par la maison américaine Heritage Auctions.

La nostalgie peut parfois nous faire alléger drastiquement notre porte-monnaie. C’est ce que prouve cette vente d’un numéro de la série "Super Mario Bros.", sorti en 1991. En matière de jeu vidéo, le vintage semble avoir encore de beaux jours devant lui puisque le record détenu jusqu’alors était un exemplaire du jeu "Super Mario Bros.", sorti en 1985 et vendu à 95.000 euros.

Emballage d’origine

Mais qu’est-ce qui a attiré les fans de ce jeu lors de cette vente aux enchères et surtout, pourquoi ont-ils été motivés à payer une somme si importante ? Pour comprendre, il faut d’abord contextualiser : cette édition de la série de jeu d’arcade mettant en scène le célèbre plombier made in Nintendo a été vendue à 18 millions d’exemplaires lors de sa sortie en 1988 au Japon, 1990 aux États-Unis et 1991 chez nous en Europe.


►►► À lire aussi : Le jeu vidéo n’échappe pas à la tendance "vintage"


Autre subtilité, la cartouche du jeu était encore emballée dans son packaging d’origine. Le propriétaire n’avait donc semble-t-il jamais joué au jeu vidéo puisqu’il était scellé. Il faut croire que si vous voulez faire grimper les prix des jeux vidéo qui traînent dans un carton de votre grenier, les garder dans leur emballage d’origine soit une bonne astuce mais vous vous gâchez peut-être des heures de plaisir de jeu.

Au final, ce sont près de 20 enchères qui ont été enregistrées par les organisateurs de la vente. Le prix de départ était de 53.000 euros et ce montant s’est envolé à 78.500 euros de plus que l’offre initiale.

Une tendance qui devrait s’accroître

Si les montants pour s’offrir un jeu vidéo de notre enfance se comptent aujourd’hui à six chiffres, c’est en vertu d’une tendance : le retro gaming. Concrètement, cela consiste à la pratique et la collection des jeux vidéo anciens. Cette mode est boostée ces derniers mois par les confinements et reconfinements que connaissent de nombreux pays. "Les jeux rétro sont souvent au même prix que des jeux actuels, il n’y a pas de réduction dessus donc ce n’est pas à la portée de tous", expliquait Christophe Pierre, de la cellule Gaming de la RTBF lors du premier confinement en Belgique.


►►► À lire aussi : Le retrogaming, un "refuge" pour les joueurs nostalgiques


Zelda, Donkey Kong, Mario, les ventes des jeux vidéo de notre enfance ont augmenté lors du premier confinement, les gens cherchant "des occupations à tout prix". "Le retrogaming occupe une part non négligeable. On le remarque par des ventes qui ont triplé en très peu de temps sur notre site internet mais aussi par un regain d’intérêt pour des consoles un peu délaissées, des petits trésors parfois enfermés dans des armoires ou tout simplement oubliés", observait David Kaufman, responsable des magasins et de la plateforme de vente en ligne Road Sixty Geek, anciennement Smartoys.

Résultat, les fabricants de consoles de jeux surfent sur la vague et proposent à leur tour des rééditions de leurs consoles d’antan. Aussi, pour remédier au manque d’offre en termes de jeux vidéo vintage, les grands noms du domaine proposent aux joueurs de télécharger ces jeux aux graphismes parfois datés, de manière dématérialisée.

La séquence "Le Clic" sur Charles Martinet, la voix de Mario : 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK