Xiaoyi: le robot chinois diplômé en médecine qui vient en aide aux patients depuis un an

Xiaoyi effectue actuellement un stage dans plusieurs hôpitaux chinois, où il établit des pré-dagnostics
Xiaoyi effectue actuellement un stage dans plusieurs hôpitaux chinois, où il établit des pré-dagnostics - © Tous droits réservés

La science-fiction nous le promet depuis de nombreuses années. Les robots pourraient devenir les assistants de nos médecins dans un futur proche. S'il vous fallait encore une preuve, voici Xiaoyi, un robot qui établit de pré-diagnostics dans des hôpitaux chinois depuis environ un an. Il guide ainsi les patients vers le spécialiste qu'il leur faut.

Diplomé en médecine

Si les allemands se disaient prêts à subir une opération chirurgicale réalisée par un robot, selon une étude de Porsche, les chinois introduisent quant à eux déjà les intelligences artificielles dans leurs hôpitaux. Mais pas n'importe lequel. Xiaoyi, qui signifie "le petit docteur" en chinois a obtenu 456 points sur 600 lors de l'épreuve écrite nationale de l'examen de médecine en Chine, le 14 novembre 2017. Autre fait étonnant, l'androïde n'a mis qu'une heure pour rendre sa copie alors que les étudiants disposaient de 10 heures.

Cette performance, ce bijou de la technologie la doit à ses concepteurs et à l’algorithme qu'ils ont créé spécialement pour lui avec pas moins de 53 ouvrages de médecine, deux millions de dossiers de patients, 400.000 rapports médicaux et plus d’un million d’images. 

Gain de temps

Suite à ce résultat et depuis près d'un an, Xiaoyi effectue ce qu'on pourrait appeler son "stage". Il a été placé dans plusieurs hôpitaux de la province de l'Anhui (à l'ouest de Shanghai) où il établit des pré-dagnostics pour les patients, selon le magazine Sciences et Avenir. Il ne soigne donc pas les malades à proprement parler mais les dirige vers les spécialistes adéquats, selon le mal dont ils souffrent. 

"Il n'est pas conçu pour remplacer les humaines dans les hôpitaux. Il est là pour promouvoir une meilleure coopération homme-machine, donc pour booster l'efficacité", déclarait Liu Qingfeng, le président de l'entreprise iFlytek, à l'origine de la conception du robot au China Daily. C'est donc pour gagner du temps dans la prise en charge des patients que cet assistant technologique a été lancé. Son principal atout est donc de faire gagner du temps dans la rédaction des dossiers médicaux et dans le suivi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK