Voilà pourquoi il ne faut pas se photographier au bord de la mer durant une tempête

Voilà pourquoi il ne faut pas se photographier au bord de la mer durant une tempête
Voilà pourquoi il ne faut pas se photographier au bord de la mer durant une tempête - © Tous droits réservés

Ces touristes voulaient profiter de la tempête en faisant des photos au bord de l'eau, certains même répondaient à des interviews TV quand...

Heureusement, tout se termine bien pour nos aventuriers des bords de mer.

En fait, des centaines de touristes et d'habitants en Nouvelle-Zélande se sont retrouvés bloqués ce vendredi 2 février, après qu'une forte tempête a endommagé des routes, déraciné des arbres et abattu des lignes électriques.     

Le cyclone tropical dégradé Fehi a provoqué de fortes pluies cette semaine, qui ont inondé la ville de Dunedin, au sud et la ville de Buller sur la côte ouest, forçant les autorités à déclarer l'état d'urgence et à demander aux gens de ne pas se déplacer par la route.

Dans la ville de Nelson, à la pointe nord de l'île du sud, l'aéroport a été fermé en raison des inondations et environ 50 personnes ont été évacuées des zones côtières.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK