Une pianiste a joué à 5000 mètres d'altitude dans l'Himalaya

Nonante minutes de concert à 5000 mètres d'altitude dans l'Himalaya, c'est l'exploit qu'a réalisé la pianiste ukrainienne, Evelina De Lain.

Avec ce concert dans les nuages, l'artiste de 41 ans a ainsi battu le record du concert de musique classique le plus haut du monde. Mais son objectif premier était surtout de lever des fonds pour une association venant en aide aux personnes atteintes de fibrose kystique. 

"C’est l’une des choses les plus difficiles que j'ai eue à faire, mais je ne suis pas du genre à craindre un défi. C’était un tel honneur de jouer ma musique dans les nuages. Il faisait incroyablement froid, mais en réalité, le froid n’était pas aussi problématique que le vent", explique-t-elle dans les médias britanniques. 

Elle a également précisé s'être évanouie le lendemain du concert. 

Un concert dédié à sa mère

Pourtant, cette pianiste a failli perdre l'usage de ses mains il y a 14 ans, à cause de microtraumatismes chroniques. Mais après un traitement intensif, tout est rentré dans l'ordre. 

Ce concert, elle le dédie aussi à sa maman, décédée en 2017. C'est à ce moment-là qu'Evelina décide d'acheter un piano à Desmond Gentle, le propriétaire d'un magasin de pianos remis à neuf à Camden. Elle explique que M. Gentle est tombé amoureux de son style et l'a convaincue de tenter de battre le record du monde. 

"Je savais que quelque chose comme ça me sortirait de mon chagrin, me donnerait de quoi me concentrer."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK