Une patinoire morbide ferme ses portes au Japon

Glisser sur 5000 cadavres de poissons, voici ce que proposait la patinoire d'un parc d'attractions japonais situé à Kitakyushu. De nombreuses réactions de mécontentements ont poussé les organisateurs à fermer le lieu ce dimanche 27 novembre. 

L'attraction du parc Space World avait ouvert ses portes le 12 novembre. Les critiques ont rapidement fusé sur les réseaux sociaux, dénonçant le fait d'utiliser des créatures comme un jouet et de gaspiller de la nourriture, a expliqué ce lundi 28 novembre un porte-parole de la compagnie, Koji Shibata à l'AFP.

Attraction cruelle,  irrespectueuse et immorale

Le lieu contenait d’immenses bancs de balaous du Japon ou de chinchards, soigneusement disposés par le personnel pour former des mots ou des flèches indiquant le sens de circulation aux patineurs.

Une cérémonie pour rendre hommage aux poissons morts

La glace va être fondue et les responsables ont présenté leurs excuses. Une cérémonie d’hommage aux poissons en présence d’un prêtre shintoïste aura bien lieu et avait déjà été planifiée avant le scandale, assure le responsable de l’opération, médusé par la tournure des événements. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK