Une oeuvre d'art de Banksy s'autodétruit... juste après avoir été vendue aux enchères

Banksy cultive l'art de surprendre. Une oeuvre du célèbre "street artist" était en vente ce vendredi chez Sotheby's à Londres. Mais une fois le dessin daté de 2006 vendu pour un peu plus d'un million d'euros, une scène inattendue s'est produite : l'image est sortie toute seule de son cadre... avant d'être broyée en lamelles par une déchiqueteuse. Dans le même temps, une alarme a retenti dans la salle de ventes, sous le regard effaré des spectateurs.

"On dirait qu'on vient de se faire 'Banksy-er'", a ensuite déclaré Alex Branczik, le patron de l'Art contemporain chez Sotheby's cité par le Financial Times. La maison de ventes aux enchères ajoute : "Nous avons parlé avec l'acheteur qui a été surpris par l'histoire. Nous discutons avec lui des prochaines étapes." La vente sera-t-elle annulée ? Ou tout simplement l'oeuvre va-t-elle prendre encore plus de valeur ? Car, comme le note le journal américain, "c'est l'une des plus grandes farces jamais organisées sur le marché de l'art".

"Going, going, gone...", a pour sa part commenté Banksy lui-même sur son compte Instagram. L'homme est un habitué de ce genre de happening. Peut-être même que Sotheby's était complice de son méfait - qui nécessitait un solide dispositif technique - et qu'il n'y avait pas vraiment d'acheteur pour le dessin en question. Venant d'un artiste qui a déjà vendu des œuvres originales dans les rues de New York comme s'il s'agissait de vulgaires copies bon marché, on peut s'attendre à tout.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK