Une fricadelle de 20 ans d'âge, ça ressemble à quoi?

RIP pour cette dernière fricadelle du millénaire passé.
2 images
RIP pour cette dernière fricadelle du millénaire passé. - © Tous droits réservés

C’est le site du journal Het Laatste Nieuws qui révèle ce qui pourrait être considéré comme un beau conte de la Saint Sylvestre. Il y a exactement 20 ans, le dernier jour de 1999, Roland Oomens, un Néerlandais amateur de saucisses a pris une décision importante: acheter dans la friterie du coin ce qui devait être la dernière fricadelle (ou fricandelle) du millénaire.

Mais pas question de la manger, le but était de la conserver comme preuve bien matérielle de l’art culinaire d’une époque. Comme Noé a sauvé un couple de chaque espèce vivante avant le déluge, Roland Oomens a réitéré l’expérience, mais avec l’un des principaux représentants de la malbouffe occidentale.

Un cercueil transparent

Et voilà sa fricadelle enfermée dans une petite boîte et abandonnée dans le garage du collectionneur.

Selon le site du journal flamand, la famille a déménagé en 2003 avant d’offrir un réceptacle digne de ce nom à l’aliment mythique en cours de momification naturelle: un cercueil transparent.

Résistant aux attaques des insectes, la fricadelle n’a pu éviter une cassure naturelle. Mais depuis, la saucisse est dans un état qualifié de "stable" et Roland Oomens dit ne pas vouloir s’en défaire à moins de 8000 euros. C’est vrai qu’on s’attache vite à ces petites choses.

Archives: en 2015, Gilles le Suisse découvrait la fricadelle... ("7 à la Une")

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK