Une fillette anglaise lègue toutes ses économies pour reconstruire de Notre-Dame: "Je sais que ce n'est pas grand chose"

C'est la Fondation du patrimoine qui recueille les lettres, appels et autres missives en l'honneur de Notre-Dame de Paris
C'est la Fondation du patrimoine qui recueille les lettres, appels et autres missives en l'honneur de Notre-Dame de Paris - © MICHEL EULER - AFP

Depuis l'incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame de Paris, les dons affluent. Si les sommes déboursées par les plus grandes fortunes de France dépassent parfois le million d'euros, certains citoyens de France ou d'ailleurs ont la solidarité plus modeste. C'est le cas d'une jeune anglaise âgée de seulement 9 ans. Elle a décidé de casser sa tire-lire afin de contribuer, elle aussi, à la rénovation de l'emblématique lieu de culte français.

C'est la Fondation du patrimoine qui recueille les lettres, appels et autres missives en l'honneur de Notre-Dame de Paris depuis que l'édifice a été mangé par les flammes. Parmi les documents reçu, cet organisme a épinglé un courrier tout particulier, relate Paris-Match. Il s'agit d'une lettre de don, envoyée par une petite fille résidant de l'autre côté de la Manche.


►►► À lire aussi Incendie de Notre-Dame de Paris: les images avant et après


"Cher peuple de France et de Paris, je m'appelle Caitlyn et j'ai 9 ans, je vis en Angleterre", écrit la fillette dans le courrier auquel elle a joint une pochette plastique remplie de quelques pièces de monnaie. Dans une écriture peu assurée, Caitlyn explique qu'elle a appris ce qu'il est arrivé à Notre-Dame à la radio. "Je voulais vous aider, indique-t-elle. Je sais que ce n'est pas grand chose, mais chaque petit geste compte. En espérant que la reconstruction ne prendra pas trop de temps, merci."

Nul doute que cette contribution a été comptabilisée dans les plus de 850 millions d'euros de dons qui ont été récoltés à l'heure actuelle.

Cinq ans de reconstruction: "C'est possible"

Si cela peut rassurer Caitlyn, des expert ont assuré ce vendredi qu'une reconstruction de Notre-Dame était possible endéans les cinq prochaines années"On n’est pas dans la phase des travaux de reconstruction, on est dans la phase des travaux de sauvetage", ont pourtant précisé les responsables des travaux.


►►► À lire aussi Des cloches électriques à l'origine de l'incendie à Notre-Dame?


Cinq ans, c'est aussi l'estimation qu'a fait le président français, Emmanuel Macron, quant à la durée des travaux de rénovation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK