Une école catholique américaine retire les livres "Harry Potter" à cause de leur "magie perverse"

Une école catholique américaine retire les livres "Harry Potter" à cause de leur "magie perverse"
2 images
Une école catholique américaine retire les livres "Harry Potter" à cause de leur "magie perverse" - © Tous droits réservés

Une école catholique de Nashville a enlevé de sa bibliothèque les volumes de la saga "Harry Potter", car un révérend de cette école affirme que les livres contiennent une "magie perverse", ainsi que des sorts qui, s'ils sont lus par un humain, peuvent faire apparaître des "esprits mauvais".  C'est ce qu'explique le Tennessean, cité par CBS.

Le site a reçu un courrier électronique du pasteur Dan Reehil, pasteur de la paroisse Saint Edwards Catholic School, qui a été envoyé aux parents. 

"Les malédictions et les sorts utilisés dans les livres sont de véritables malédictions et sorts; qui, lorsqu'ils sont lus par un être humain, risquent d'inciter de mauvais esprits à se présenter devant la personne qui lit le texte", écrit-il dans ce mail.

Rebecca Hammel, directrice des écoles du diocèse catholique de Nashville, a confirmé que le pasteur avait envoyé ce courrier électronique suite à la plainte d'un parent. L'église catholique n'a pas de position officielle sur les livres de Harry Potter, a-t-elle déclaré. "Dans cette situation, le pasteur de l'école a le dernier mot".

L’opinion selon laquelle "Harry Potter" est une menace pour la religion n’est pas une préoccupation nouvelle, rappelle CBS: le chroniqueur Daniel Nexon avait exepliqué dans New Republic que la série avait suscité des débats en France, en Suède, en Turquie et en Russie. "Pour de nombreux conservateurs religieux," Harry Potter "représente un nouvel assaut des médias, des institutions publiques et d'autres manifestations de la culture laïque contre leurs valeurs traditionnelles. "

En avril dernier, trois prêtres polonais avaient mis le feu à des livres de la série...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK