Une aveugle recouvre la vue après s'être cogné la tête

Illustration: une aveugle a recouvré la vue après s'être cogné la tête, en Nouvelle-Zélande
2 images
Illustration: une aveugle a recouvré la vue après s'être cogné la tête, en Nouvelle-Zélande - © BENOIT DOPPAGNE

A l'âge de 11 ans, Lisa Reid perd la vue à cause d'une tumeur cérébrale. L'excroissance cancéreuse fait pression sur son nerf optique, rendant la Néo-Zélandaise aveugle. Treize ans plus tard, elle voit à nouveau suite à un choc sur la tête.

Cette histoire a refait surface à l'occasion de la Blind Week, la semaine de la Cécité, qui se déroulait en Nouvelle-Zélande du 29 octobre au 3 novembre. Elle est relayée par plusieurs médias qui expliquent que c'est un geste d'affection qui a rendu la vue à Lisa Reid. Ou presque.

Après s'être baissée pour embrasser son chien-guide, elle s'est relevée brusquement et s'est violemment cogné la tête sur un coin de table.

Le choc a été tel que la tumeur logée dans son crâne depuis treize ans a bougé, libérant le nerf optique qu'il comprimait jusque-là.

Dans l'immédiat... rien. Si ce n'est un gros mal de crâne. Mais le lendemain, la Néo-Zélandaise voyait partiellement, jusqu'à ce qu'elle recouvre une bonne partie des capacités de son œil gauche.

Aujourd'hui, Lisa Reid raconte son histoire au monde pour lever des fonds pour la Blind Foundation, qui l'a aidée à composer avec sa cécité pendant de nombreuses années. Avec une anecdote qui revient, systématiquement: ce moment où elle a vu son frère qui, dit-elle, "était devenu un homme".

Découvrez son récit sur le Daily Mail, et les explications publiées sur le site de Sciences et Avenir.

G.R.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK