Un "Volant de platine" pour le meilleur chauffeur de bus

Imaginez le plus grand salon du monde des bus et des autocars… En fait, il existe. C’est le Busworld, et il a lieu ce week-end à Bruxelles. Le secteur en pleine forme en Belgique. 7% des trajets sont réalisés en autocar, et cela ne fait qu’augmenter depuis 10 ans.

Prendre le bus plutôt que le train ou l’avion, c’est une option financièrement plus démocratique. Et c’est d’ailleurs là qu’il faut chercher les raisons du succès du secteur : pour une vingtaine d’euros, on peut s’évader hors de son pays. Ces prix attractifs attirent particulièrement les jeunes.

Lors du salon Busworld, un prix prestigieux a été remis au meilleur chauffeur de bus : Michel a effectivement reçu le " Volant de platine ". Ce prix est accordé aux chauffeurs de plus de 40 ans de carrière, et deux millions de kilomètres parcourus sans accidents. Un score largement atteint par Michel : " Après 56 ans de carrière, j’en suis presque à 5 millions de kilomètres". Imaginez, c’est 13 fois la distance entre la Terre et la Lune.

Le chauffeur est ravi, et même touché. " Je suis ému, car c’est la fin de ma carrière, et aujourd’hui je suis hautement décoré pour quelque chose que j’ai fait avec plaisir. C’est toute une vie qui est passée. Et je suis encore attiré par ce mouvement ", dit-il les mains posées sur le volant.

Il a roulé pour des dizaines de compagnies, dans des centaines de pays. Il n’a d’ailleurs jamais raccroché, puisqu’il continue de conduire des bus scolaires deux fois par semaine.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK