Un village suisse offre plus de 21.000 euros à celui qui viendra le repeupler

Albinen est une commune suisse du canton du Valais.
3 images
Albinen est une commune suisse du canton du Valais. - © Vasile Cotovanu - Flickr

Albinen est un petit village suisse situé à 1.300 mètres d'altitude dans le canton du Valais. Chalets et maisons typiques le composent principalement.

Mais depuis plusieurs années, ce village souffre de l'exode de sa population. A tel point que l'on y dénombre plus que 240 habitants, dont seulement deux enfants en âge d'aller à l'école primaire et cinq en âge d'aller à l'école secondaire.

Pour tenter d'y remédier, un groupe de jeunes habitants s'est mobilisé pour réclamer une politique active de la part des autorités locales avec pour objectif de repeupler le village.

Suite à cette initiative, la commune a élaboré un règlement prévoyant une aide financière à toute personne qui souhaiterait s'installer dans le village (une opération qui passera par la création d'un fonds alimenté annuellement par la commune). Le texte a été soumis au vote populaire le 30 novembre dernier et remporté avec 71 voix contre 29, et un vote blanc, rapporte le journal suisse Le Temps.

Des conditions strictes

Concrètement, ce règlement prévoit une aide financière de 25.000 francs suisses (un peu plus de 21.000 euros) par adulte seul, 50.000 francs suisses (près de 43.000 euros) par couple et de 10.000 francs suisses (un peu plus de 8.500 euros) par enfant. Soit près de 60.000 euros pour une famille de quatre.

Pour en profiter, il faut toutefois remplir quelques conditions. Les intéressés doivent avoir moins de 45 ans et s’engager à résider dans la commune au moins dix ans sachant qu'il ne peut s'agir d'une résidence secondaire.

Il est aussi exigé d'investir dans un nouveau logement pour un minimum de 200.000 francs suisses (un peu plus de 171.000 euros). 

Par ailleurs, les complexes immobiliers de groupes d’investisseurs sont, bien entendu, exclus de l’offre.

Tous les détails ont été publiés dans une newsletter envoyée par la commune.   

Depuis cette annonce, l'info fait le tour du monde via les médias et les réseaux sociaux. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK