Un taxi volant électrique a volé au-dessus de Singapour (vidéo)

Un taxi volant électrique ressemblant à un drone a sillonné mardi le front de mer de Singapour, un vol d’essai pour cet engin qui pourrait à terme révolutionner les déplacements dans les villes saturées par la circulation. Ce taxi volant, qui compte 18 hélices, a été développé par la société allemande Volocopter.

Pour des raisons de sécurité, un pilote était à bord pour ce vol qui a décollé d’un promontoire avant de survoler pendant environ deux minutes trente le quartier de Marina Bay. Mais l’engin, qui peut transporter deux personnes, doit à terme voler automatiquement.

Des pluies diluviennes avaient retardé le vol mais le ciel s’est dégagé à temps pour permettre à ce taxi de voler tranquillement avec les gratte-ciel en arrière-plan.

Volocopter a déjà mené des essais de cet engin à Dubaï, Helsinki, Las Vegas et en Allemagne. A Singapour, c’est la première fois qu’il est testé au cœur d’une mégapole. Singapour pourrait être la première ville à bénéficier de ce service, la société allemande prévoyant de commercialiser cet engin d’ici deux à quatre ans.

"A l’avenir, on prévoit beaucoup plus de véhicules volant dans les airs, des petits drones sans pilote aux grands drones sans pilote, aux taxis volants comme le Volocopter. Et bien sûr les engins classiques comme les hélicoptères et les avions devront tous coexister dans un espace aérien de plus en plus dense. Donc pour en arriver là, on doit développer le système de gestion du trafic aérien un peu plus vers un système universel de gestion du trafic aérien", a déclaré Florian Reuter, PDG de Volocopter, lors de la présentation de l’engin à Singapour.

Volocopter, créé en 2011 et basé au sud de Francfort, compte parmi ses investisseurs le constructeur automobile Daimler et le géant de l’informatique Intel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK