Un sapin au fond du lac Baïkal pour souhaiter la bonne année

Installer un sapin au fond du lac Baïkal ? Pas un problème pour les "morses" russes, des amateurs de plongée en eaux glaciales qui l'ont déposé dans le mythique lac Baïkal pour les fêtes de fin d'année avant de "danser" autour.

"Nous voulions ainsi souhaiter une bonne année à tout le monde", a affirmé à l'AFP Egor Lesnoï, un des plongeurs âgé de 27 ans.

"Nous souhaitons aux habitants d'Irkoutsk et à tous les Russes une bonne santé ! Faites du sport, soyez sages et lisez des livres", a ajouté son coéquipier Evgueni Lokhov, un homme d'affaires de 27 ans.

Les deux compères et un troisième larron ont plongé dans le lac Baïkal, le plus profond de la planète, en maillots de bain, bonnets de Père Noël et chaussettes près de la côte dans le village de Sarma -- alors que la température extérieure était de -15°C et celle de l'eau d'un peu plus de 0°C.

Le lac Baïkal est le plus profond de la planète, avec une profondeur maximale d'environ 1.630 mètres, mais ils n'ont déposé leur sapin qu'à "trois mètres" de profondeur, pas trop loin du rivage. "L'épaisseur de la glace est d'environ 40 centimètres. Nous avons dû la percer pendant longtemps", a précisé Egor Lesnoï.

Les trois amis publient un blog sportif et font de la plongée dans les eaux glaciales du Baïkal et de la rivière Angara depuis quatre ans, mais c'est la première fois qu'ils prennent une telle initiative.

Ils ont aussi ramassé des déchets qu'ils ont trouvé au fond du lac, notamment des vieux pneus. Après leur action, ils ont remporté le sapin avec eux.

"Nous avons installé un sapin artificiel par principe. Nous ne coupons pas et n'achetons pas des arbres vivants. Nous avons ensuite remonté notre beauté verte en plastique à la surface pour ne pas polluer le Baïkal", a expliqué Sergueï Smetankine, qui avait aidé les trois amis à organiser cet événement.

En Russie, beaucoup de Russes pratiquent l'hiver la plongée sans combinaison, qui selon eux favorise une bonne santé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK