Un parc dédié au fromage: l'étonnante attraction coréenne... avec un Belge comme point de départ

Un parc à thème dédié au fromage: l'étonnante attraction coréenne... avec un Belge comme point de départ
Un parc à thème dédié au fromage: l'étonnante attraction coréenne... avec un Belge comme point de départ - © Capture d'écran YouTube

En Corée du Sud, ce ne sont pas les parcs à thème qui manquent. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. On peut même en trouver quelques-uns qui sont très originaux.  

Comme le rapporte Konbini, pour les gourmands et amoureux du fromage, c’est à Imsil qu’il faut se déplacer afin de visiter leur fameux parc à thème qui accueille depuis 2004 tous les passionnés de ce produit laitier.

Il faut noter que le fromage n’a été introduit en Corée du sud qu’en 1967, et cela grâce à un prêtre belge d'origine bruxelloise. Didier t’Serstevens, connu aussi sous son nom coréen Ji Jeong-Hwan, est arrivé en Corée du Sud en 1959, tout juste après qu’il fut ordonné prêtre catholique.

Affecté au début au district de Buan dans la province du Jeolla du Nord, il a été transféré en 1964 à Imsil, où il s’est installé dans une paroisse qui était plus petite et beaucoup plus pauvre que la précédente. La Corée du Sud souffrait toujours à cette période des conséquences de la guerre de Corée (1950-1953), et les habitants d’Imsil parvenaient difficilement à survivre. Didier TSerstevens cherchait désespérément un moyen pour les aider, dans l'espoir de les sortir de la misère économique.  

La région se distinguait par ses terres vertes luxuriantes, et le Belge décida donc d’y élever des chèvres. Très peu après, il s’est rendu compte que les habitants d’Imsil pouvaient utiliser le lait de chèvre pour produire du fromage, et que cela pourrait devenir la source principale de leur revenu. 

"J'élevais deux chèvres que j’avais reçues en cadeau de la part d’un autre prêtre. Je pensais que ce serait une bonne idée d’élever des chèvres dans les champs à travers la région. (…) Je pensais que le lait pouvait générer des revenus. Bien sûr, cela ne s'est pas passé comme prévu. Il y avait une très faible demande pour le fromage de chèvre, et beaucoup de lait dont la production nécessitait un grand effort, mais qui finissait par être jeté par la suite. En réfléchissant à ce que je pouvais faire avec le reste du lait, l’idée de produire du fromage m’est venue à l’esprit. Il aurait fallu de très grandes installations et plus d'équipement pour produire du lait condensé et du lait en poudre, contrairement au fromage. En Europe, les gens produisait du fromage eux-mêmes dans leurs maisons", raconte le père Ji à KOREA.net.

Une industrie florissante

A l’époque le seul fromage qui était disponible en Corée provenait des unités militaires américaines et était vendu sur le marché noir. Didier T’Serstevens n’avait pas le savoir-faire nécessaire pour produire du fromage, ce qu’il l’a poussé à voyager à travers la France et la Belgique et visiter différentes fromageries. Cela lui avait permis de se familiariser avec les ingrédients utilisés, et le processus de la fabrication fromagère.  

“Par ailleurs, j'ai compris que les niveaux d'acidité varient selon les types de fromage, entre un camembert et un cheddar par exemple. C'est à ce moment crucial que j'ai pu me procurer le carnet de notes d'un maître fromager italien. Tous les détails de la fabrication du fromage y étaient inscrits. J'étais très ému de pouvoir retourner en Corée avec ces notes."  

C’est ainsi qu’est né le fromage d’Imsil en 1969, et depuis, l’industrie de fromage y est en croissance constante. Ce n’était pas donc très surprenant quand on a dédié 13 hectares à un parc à thème consacré au fromage.  

Dans ce parc, on peut descendre par un toboggan qui mène vers la Cheese Playland où il y a plusieurs jeux et attractions, prendre une photo près d’un bâtiment sous forme de meule de fromage, assister à des ateliers où l’on peut apprendre à produire le produit laitier en question, ou visiter le centre de découverte pour voir comment le lait est transformé en fromage. Pour les accros au shopping, ceux-ci peuvent faire un petit saut au magasin de fromages, où une large sélection de produits à base de ce dernier sont en vente. 

Une publication partagée par @_hamzzi_ le

En 2016, le ministère coréen de la Justice a accordé à Didier t’Serstevens la nationalité coréenne et l’a remercié pour sa contribution au développement économique du pays. 

Le Imsil Cheese Theme Park est devenu l’une des destinations touristiques les plus importantes de la région, et accueille chaque année près de 200.000 visiteurs.

Les parcs à thème, une passion coréenne

Il n'y a pas que le fromage qui inspire les créateurs de parcs à thème. Sur l’île de Jeju on trouve par exemple un Loveland, un parc à sculptures dédié à l’érotisme et la sensualité. A Suwon ce sont les toilettes qui sont à l’honneur puisque il y a tout un musée qui leur est consacré. A Samcheok, aHaesindang Park on peut trouver des sculptures, des carillons éoliens, et des bancs en pierre en forme de pénis.

Pour ceux qui ne sont inspirés ni par le Cheese Park, ni par Loveland, mais ont une passion pour les films "Hunger Games", "Twilight", ou "Now You See Me", on a une bonne nouvelle pour vous. Lionsgate Entertainment compte ouvrir un grand parc d’attractions en Corée du Sud, dont l’ouverture est prévue pour 2019, avec des espaces dédiés à ceux-ci.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK