Un marché en plein essor: on s'arrache les dinosaures!

Vous voulez une tête de T-Rex dans votre salon? Rien de plus simple. Il suffit d'en payer le prix.  Le comédien Nicolas Cage a payé très cher cette lubie, 250.000 euros pour ensuite se voir confisquer cette tête par la justice car elle avait été sortie illégalement de Mongolie.


Un chef d'entreprise strasbourgeois a eu plus de chance: Pierre Etienne Bindschelder, dont le logo de l'entreprise est un mammouth, a pu acquérir aux enchères un squelette du pachyderme préhistorique pour 430.000 euros sans être inquiété.

Les musées eux, ne peuvent pas suivre cette surenchère. Ben est un platéosaure vieux de 210 millions d'années. Depuis les iguanodons de Bernissart au 19 ème siècle, c'est le premier vrai squelette de dinosaure acquis par le musée. "Si vous allez légalement les chercher dans leur pays d'origine, explique Gérard Cobut, muséologue au musée des sciences naturelles, via des accords de coopération scientifique, vous pouvez les étudier, en faire une copie, mais pas les garder. Alors qu'on monte des grandes expositions avec beaucoup d'argent et des choses illégales"

Les fossiles illégaux proviennent pour la plupart  du désert de Gobi en Mongolie. Ces vastes étendues désertiques sont impossibles à surveiller. Les trafiquants ont donc encore de beaux jours devant eux....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK