Et si vous deveniez propriétaire d'un gîte de 450 m2 dans le sud de la France pour 13 euros?

Un jeu concours pour gagner… un gîte de 450 m2 dans le sud de la France
Un jeu concours pour gagner… un gîte de 450 m2 dans le sud de la France - © LA GUERINIERE DORDOGNE / DR

Un superbe domaine de sept hectares, avec une maison de 450 m2, 8 chambres, une piscine et deux dépendances, en plein Périgord noir, dans le sud-ouest de la France. Et tout cela pour la modique somme de 13 euros. Relayée ce lundi par la radio France Bleu Dordogne, l’annonce avait tout du poisson d’avril.

Et pourtant… L’offre est bien réelle : les propriétaires du gîte de la Guérinière, à Cénac-Saint-Julien, près de Sarlat ont choisi de lancer un jeu concours pour trouver un acquéreur. « Je me suis dit que le jour où je déciderai de vendre ma maison, je ferai de cette façon-là, explique Brigitte Demasougne, qui tient le gîte depuis vingt ans, à France Bleu Dordogne. Les frais de notaire, c’est très cher, et les gens ne peuvent pas s’acheter de telles propriétés. »

Pour participer au concours, il suffit donc de disposer de 13 euros pour l’inscription, d’un peu de culture générale sur la Dordogne pour répondre à quelques questions. Il faut également de perspicacité pour évaluer quelques objets de créateur, comme une paire de chaussures et un bracelet en or.

Objectif : 150.000 participants

Comme le veut la règle en France, le jeu est surveillé par un huissier et validé par un avocat. Reste qu’à hauteur de 13 euros par personne, il va falloir beaucoup de participants pour que la vente soit rentable pour les propriétaires. Mais comme l’explique Christophe, le mari de Brigitte, cette solution reste plus avantageuse pour vendre le bien à sa juste valeur : « autrement, il faudrait la vendre à la moitié de sa vraie valeur », qui est estimée à 1,5 million d’euros.

Pour que le couple puisse céder sa propriété et partir à la retraite, il leur faudrait environ 150.000 participants. Pour l’instant, seuls 1500 joueurs ont tenté leur chance, mais les Périgourdins gardent bon espoir : leur concours dure jusqu’au 1er décembre prochain, et pourrait se prolonger jusqu’en mai 2020. Des Français, des Belges, mais aussi des Britanniques ou encore des Canadiens ont pour l’instant participé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK