Un Hawaïen perd sa planche de surf en mer, il la retrouve aux Philippines

Surfer sur les rouleaux d’Hawaï comme Kelly Slater, Tom Curren ou encore Duke Kahanamoku, c’est un rêve pour les amateurs de la discipline.

Ce sport est en effet une véritable tradition sur l’île. Il y a d’ailleurs été créé. Encore appelé "hee nalu" à Hawai, le surf était pratiqué par les habitants qui utilisaient de longues planches découpées dans de longs troncs d’arbres pour accrocher et glisser sur les vagues déferlantes, allongés sur leur ventre ou debout un pied devant l’autre.

Autre facteur favorisant la pratique du surf à Hawaï : les vagues. Des lames géantes se forment dans le Pacifique Nord et viennent s’écraser contre la côte hawaïenne pour le plus grand plaisir des amateurs de grosses vagues et de la foule de spectateurs qui emplissant les plages locales.

 

1 images
Le surfeur hawaïen Mason Ho sort d’un rouleau lors de la compétition de surf "Backdoor Shootout" à Pipeline sur la côte nord d’Oahu à Hawaï le 13 janvier 2017. © AFP

Attention à la planche

Le surf est un sport dangereux et offre souvent de belles chutes de la part des pratiquants. C’est le cas de Doug Falter, un américain vivant sur l’île. Le 3 février 2018, ce surfeur s’est en effet rendu à Waimea Bay, un spot très prisé. Mais alors qu’il est sur une vague, Doug fait une chute et perd sa planche qui part à la dérive.

Désabusé à la suite de cette perte, il fait un appel sur Instagram en désespoir de cause dès le lendemain. "C’était ma seule planche pour aller sur des grosses vagues, si quelqu’un l’aperçoit, merci de me contacter". Un appel qui restera vain.

Voir cette publication sur Instagram

LOST BOARD!!! - While surfing Waimea yesterday my leash came off and I couldn’t catch up to my board in time before it floated off into the channel and kept goin. If anyone sees or hears anything about a light blue @lylecarlsonsurfboards washed up on the beach or rocks please DM or call me at (614) 580-3100 - This was my only big wave board! ???? If anyone feels like reposting or sharing on their story I would be forever grateful. I last saw it floating really close to the rocks on the left side of Waimea Bay just before dark at around 6:45pm. There is a good chance it could be washed up between Waimea and Haleiwa Harbor. It could definitely be around Alligators, Lanis, Hultons area as Ive heard or boards washing up around there before. Keeping my fingers ????????

Une publication partagée par Doug Falter (@dougfalter) le

Un voyage de 8000 kilomètres

Mais plus de 2 ans après la disparation de sa planche, quelle ne fut pas la surprise de Doug de tomber sur une photo de Giovanne Branzuela, un apprenti surfeur qui enseigne aux Philipinnes. On y voyait Giovanne avec la fameuse planche disparue entre les mains.

Elle aura parcouru pas moins de 8000 kilomètres avant d’être récupérée par des pêcheurs locaux et revendue 2000 pesos soit 35 euros.

"Quand je l’ai vue en photo, je n’arrivais pas à y croire, je pensais que c’était une blague", a raconté à l’AFP Doug Falter. "Cette planche représentait beaucoup pour moi à cause de tout ce que j’ai réussi à faire avec", souligne l’Américain qui a commencé le surf il y a environ 15 ans en Floride avant de s’installer à Hawaï. Ce photographe professionnel a notamment participé en 2016 à la compétition de surf Eddie Aikau, qui se déroule sur la plage de Waimea Bay. Ce jour-là, la houle dépassait 20 mètres.
 

Récupérer la planche

Très heureux de cette découverte, Doug Falter va se rendre aux Philipinnes dans les mois à venir. Il offrira à Giovanne une nouvelle planche de surf pour débutants en échange de la sienne et profitera de son séjour pour lui donner des cours de surf.

En attendant, il collecte des fonds pour l’école du sauveur de sa planche.

"C’est pour moi une excuse afin de me rendre aux Philippines et de boucler l’histoire. Je pense que ce serait une belle fin de… lui apprendre à surfer" conclut Doug.
 


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK