Un agent-robot qui veille au port du masque et au respect des distances à l'essai au Japon

Une ancienne version de Robovie, photographiée en 2008 au Japon
Une ancienne version de Robovie, photographiée en 2008 au Japon - © ADVANCED TELECOMMUNICATIONS RESEARCH INSTITUTE/HO - BELGAIMAGE

Imaginez. Vous êtes tranquillement en train de remplir votre caddie quand une voix interrompt vos emplettes. "Désolé de vous déranger mais pouvez-vous porter votre masque s’il vous plaît ?", vous demande une voix derrière vous. Vous vous retournez et tombez face à… un robot. Cette situation est en passe de devenir courante au Japon. Un agent de sécurité Covid de vis et de métal est actuellement à l’essai dans une boutique d’une ville du sud de l’archipel. Son but ? Contrôler le respect des gestes barrière.

Et si les robots étaient la clé que de nombreux états cherchent pour que les populations respectent les gestes de sécurité qui pourraient freiner la propagation du coronavirus ? Rien n’est moins sûr mais ils pourraient être de précieux alliés dans la lutte contre le virus. Depuis une semaine, l’une des dernières versions de Robovie, un robot de l’Advanced Telecommunications Research Institute (ATR) est programmé pour faire respecter les mesures anti-Covid aux clients de la boutique d’un club de football d’Osaka.

Technologie anti-covid

C’est grâce à une caméra et de plusieurs capteurs que cet agent de sécurité d’un nouveau genre peut rappeler à l’ordre les clients distraits ou non respectueux des règles. Préprogrammé selon la disposition du magasin, il identifie les clients qui ne portent pas le masque. Après qu’un humain ait confirmé à distance que la personne était bien dépourvue de masque, il part s’adresser à elle de manière polie pour lui demander de respecter les règles.


►►► À lire aussi : Au Japon, un robot vous tient la main pour lutter contre la solitude et le célibat


Mais les compétences de Robovie ne s’arrêtent pas là. Il peut aussi veiller à ce que les distances de sécurité soient respectées grâce à une technologie laser. Ainsi, il est le garant du respect du 1,5 mètre nécessaire à la non-propagation du coronavirus dans les files d’attente, à la caisse ou dans les rayons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK