Trucage: pour rendre hommage à Bowie, Yoko Ono supprime Simon et Garfunkel

Trucage: pour rendre hommage à Bowie, Yoko Ono supprime Simon et Garfunkel
Trucage: pour rendre hommage à Bowie, Yoko Ono supprime Simon et Garfunkel - © Tous droits réservés

Dans le torrent d’hommages à David Bowie qui s’est déversé sur les réseaux sociaux ce lundi, celui de Yoko Ono aura réussi à tirer son épingle du jeu puisqu’on en parle, ce qui semble être la principale motivation du geste de la veuve de John Lennon.

Que l’on n’en parle pas forcément pour de bonnes raisons est dès lors anecdotique. Car si l’hommage de Yoko Ono au légendaire artiste androgyne fait actuellement le tour de certains médias (dont le site de factchecking du Monde.fr), ce n’est pas parce qu’il était spécialement émouvant ou original, non. Mais pourquoi alors?

Et bien si le message de l’artiste japonaise a été aussi médiatisé, c’est parce qu’il était accompagné d’une photo… Qui s’avère être un montage grossier.

Les Lennon n'étaient apparemment pas très photos de famille

"Comme John et moi avions très peu d’amis, nous avions le sentiment que David était aussi proche que s’il était de notre famille. De doux souvenirs resterons avec nous pour toujours", a-t-elle écrit sur Twitter pour encadrer son cliché.

Mais pourquoi alors pour poster sa photo d’elle au milieu de John Lennon et David Bowie, Yoko Ono a-t-elle dû recourir à un bon vieux charcutage à base de photoshop afin de supprimer Simon et Garfunkel? Ces derniers se trouvaient en effet entre elle et "David" sur le cliché original.

Voici les photos avant et après (si vous êtes attentifs, vous trouverez encore des morceaux de Paul Simon dans le cliché retouché).

Après retouche:

Et voici la photo originale:

Non, ce n'est pas une manip' de Yoko Ono

Et bien l'explication est donnée par le site des Inrocks: le montage n'est en fait pas le fait de Yoko Ono ou de son équipe de com'.

En fait cette photographie est issue directement du...  site officiel de David Bowie. Celui-ci avait publié le montage en 2010, pour... rendre hommage à John Lennon, disparu trente ans plus tôt.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK