Tetris, un jeu vidéo simple pour se détourner de ses addictions

Aligner des briques serait bénéfique pour éviter de craquer.
Aligner des briques serait bénéfique pour éviter de craquer. - © Tous droits réservés

Tetris est un jeu. Mais pas que. D'après une étude réalisée au sein de plusieurs universités anglaises et australiennes, ce divertissement créé en 1984 aurait un effet bénéfique sur la santé des personnes souffrant d'addiction, écrit Slate.

"La motivation dans la consommation de drogues ou de nourriture est provoquée par l’expérience imaginaire de l’achèvement de ce but", explique les auteurs de l'étude publiée dans le journal Addictive Behaviors. Tetris pourrait donc "distraire les personnes souffrant d’addiction de leur 'désir visuel'".

"Le jeu fait appel aux systèmes visuels et spatiaux du cerveau, qui sont utilisés lorsque l’on cherche à accomplir un désir, et les distrait assez longtemps pour permettre à l’envie de diminuer", commente le National Journal.

Envie en baisse de 13,9%

Et les résultats de l'étude semblent positifs : "Jouer à Tetris pendant trois minutes diminue l’envie pour les substances addictives (nicotine, caféine et alcool), pour la nourriture et les boissons, ainsi que d’autres (sexe, jeux, exercice et interaction sociales) de près de 13,9%", peut-on lire dans l'étude.

Ce qui est valable pour Tetris est évidemment valable pour d'autres petits jeux vidéo, assez simples, capables de détourner l'attention des addictions. Mais Slate conclut : cela peut "paraître paradoxal quand on sait que l’addiction à des jeux comme Candy Crush Saga peut être assez violente". À petite dose donc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK