Téhéran: Magritte et Picasso remplacent les panneaux "mort aux Américains"

Capture d'écran du site du Guardian
Capture d'écran du site du Guardian - © DR

Les panneaux d'affichage de Téhéran sont généralement utilisés pour les publicités sur les derniers gadgets, les articles ménagers ou la nouveauté technologique qui vient de sortir. Mais ils affichent aussi des portraits de martyrs de la guerre de huit ans avec l'Irak dans les années 1980, des citations de personnalités religieuses et le fréquent slogan "mort à l'Amérique".

Mais la nuit passée, la capitale iranienne a subi un sacré lifting. Dans le cadre d'un projet de la ville qui vise à encourager les gens à visiter plus de musées, les panneaux publicitaires ont été remplacés par des œuvres d'artistes locaux et étrangers de renom. Pendant 10 jours, les tableaux de Pablo Picasso, René Magritte et Henri Matisse transforment ainsi la capitale en une gigantesque galerie d'art urbain.

Plus de 1500 panneaux d'affichage parsèment les rues de Téhéran. Parmi ceux-ci, 700 œuvres comprennent également des reproductions de miniatures persanes traditionnelles, des tapis, de la calligraphie et de diverses autres pièces d'art.

Le projet, appelé "Une exposition aussi grande que la ville", a été accueilli positivement dans le chef de la presse iranienne.

N.S. avec The Guardian

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK