Souris, lézards et escargots russes rentrent de leur mission spatiale

Les lézards rentrent de leur mission Bion-M1
Les lézards rentrent de leur mission Bion-M1 - © Space.com / Roscosmos

Une capsule russe qui a passé un mois dans l'espace avec à son bord une ménagerie de souris, lézards et autres escargots, pour des expériences scientifiques en vue d'un vol vers Mars, est revenue sur terre dimanche.

La capsule Bion-M a atterri en douceur grâce à son parachute, dans la région d'Orenbourg, à quelque 1200 kilomètres au sud-est de Moscou, ont annoncé les autorités spatiales russes. À bord se trouvaient 45 souris, 8 gerbilles de Mongolie, 15 lézards, 20 escargots et d'autres organismes vivants, qui étaient placés dans des compartiments séparés et sous surveillance vidéo permanente.

Les animaux, dont il n'a pas été précisé s'ils étaient tous vivants, vont maintenant être examinés pour que les scientifiques puissent étudier les conséquences de leur séjour dans l'espace. "Il s'agit de déterminer à quel point notre organisme s'adapte aux conditions de l'apesanteur et de comprendre ce qu'il faut faire pour assurer la survie lors de vols au long cours", avait indiqué avant le départ le directeur du programme au Centre spatial russe, Valéri Abrachkine.

Les rongeurs étaient identifiés par une puce électronique implantée sous la peau. D'autres souris du même groupe, restées à terre, permettront des comparaisons sur l'évolution des tissus, du système nerveux et du squelette.

Les Russes avaient déjà utilisé des animaux pour préparer les vols spatiaux humains. Ainsi des singes avaient passé du temps dans l'espace pour préparer les missions humaines à bord de la station soviétique Mir puis de la station spatiale internationale ISS.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK