Shutdown: un buffet "junk food" pour recevoir l'équipe championne de football, et c'est Donald Trump qui régale

Donald Trump pas peu fier de son buffet garguantuesque... typiquement US...
4 images
Donald Trump pas peu fier de son buffet garguantuesque... typiquement US... - © Tous droits réservés

Il a tout payé lui même. Et il l'a bien répété. Fier comme Artaban, Donald Trump a accueilli ce lundi les Clemson Tigers, qui ont remporté le championnat de foot (niveau universitaire) 2018. Et il a mis les petits plats dans les grands (si on peut dire...). Une table remplie de pizzas, de 300 hamburgers, des frites et encore des frites. Et que les enseignes de la grande gastronomie soient rassurées: la plupart des grandes marques ont été commandées. Pas de jaloux chez les McDo, Burger King ou autres Pizza Hut. "Que des marques américaines" précise le président.  

Donald Trump fait lui-même la présentation de sa table bien garnie devant la presse

Cuisiniers au chômage technique   

C'est que le shutdown est donc passé par là. Employés de la Maison-Blanche, les cuisiniers y officiant sont en congés forcés. Fourneaux à l'arrêt, le président a eu l'idée de se rabattre sur des mets un peu moins fins... Mais qui ont eu cependant l'air de contenter les joueurs de l'équipe sportive....  

Ovation de l'équipe de foot pour le président après ce repas gargantuesque:

Le blocage des institutions, lui, continue. Le record de paralysie, réalisé auparavant sous l'ère Clinton, a été battu. L'affaire est compliquée et incertaine. Mais apparemment, ça ne va pas jusqu'à gâcher l'appétit du président.  

Avant cela, le président avait déjà expliqué aux journalistes qu'"il payait tout lui-même"

Traduction:  "A cause du shutdown, nous avons la grande équipe de Clemson, nos champions nationaux, que nous allons recevoir, et nous l'avons décidé, avec du fastfood américain. Payé par moi."

Sujet du Journal télévisé de la mi-journée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK